La Ville de Granby a octroyé deux contrats, pour les services d’architecture et d’ingénierie, afin de doter le marché public d’installations permanentes.

Marché public de Granby: deux contrats octroyés pour un chapiteau autoportant

Le conseil municipal de Granby a franchi une nouvelle étape pour doter le marché public d’installations permanentes à la place Johnson. Deux contrats ont récemment été octroyés pour lancer ce projet.

« Les contrats d’ingénierie et d’architecture ont été accordés. Ce qu’on voit, c’est que le conseil ne reculera pas », a commenté le maire Pascal Bonin.

Celui-ci avait annoncé en juin dernier la volonté du conseil municipal d’aller de l’avant avec l’aménagement d’installations permanentes, sous la forme d’un chapiteau autoportant, pour le marché public. Le projet était d’ailleurs dans l’air depuis un bon moment.

En 2018, la Ville avait réservé une enveloppe de 300 000 $ au programme triennal d’immobilisation pour ce projet.

La firme Les Services Exp de Granby a été mandatée, au terme d’un appel d’offres où elle s’est révélée le plus bas soumissionnaire, pour la réalisation des services professionnels d’ingénierie. Le contrat a été accordé au coût de 64 386 $. Deux autres soumissions ont aussi été déposées.

Le mandat d’architecture a pour sa part été confié à la firme Favreau Blais Architectes, de Granby. Seuls deux soumissionnaires ont répondu à l’appel d’offres de la Ville. Favreau Blais Architectes a déposé l’offre la plus basse au coût de 31 043 $, alors que Caroline Denommée Architecte a présenté une soumission de 62 718 $.

Demande d’aide

Les élus ont en outre résolu, lors d’une récente séance du conseil municipal, de déposer une demande d’aide financière de 50 000 $, en vertu du programme Proximité, volet 1 — Appui aux initiatives collectives, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Selon le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie, les coûts totaux du projet pourraient avoisiner 270 000 $.

Ces installations permanentes représenteront une des pierres angulaires de la future place du marché, qui sera aménagée au centre-ville, dans la foulée du projet de réaménagement du cœur commercial.

Depuis le printemps dernier, le marché public se tient désormais deux fois par semaine, soit les mercredis, de 16 h à 20 h, et les samedis, entre 8 h et 14 h.

À LIRE AUSSI: Nouveau rendez-vous les mercredis au marché public de Granby


De 2008 à 2012, les producteurs du marché s’installaient rue St-Joseph, avant de déménager à la place Johnson, où ils sont toujours.

Un toit fixe aura pour effet de faciliter la vie des producteurs et d’être plus sécuritaire, a fait valoir en juin dernier le président du marché public et producteur d’agneaux, Dominic Châtelain. « On n’aura plus de petits chapiteaux à monter. Il y a la question des intempéries, mais c’est aussi un travail de moine. Il faut monter nos chapiteaux, les attacher, les fixer, deux fois par semaine », a-t-il relevé.

Le maire Bonin n’a pas avancé d’échéancier précis sur la réalisation du projet en 2020.