La coordonnatrice des communications et de l’administration, Mélodie Ménard, et la coordonnatrice des événements et des dons à La Maison Au Diapason, Évelyne Landry.

Marché de Noël de la Fondation Au Diapason: 30 artisans répondent présent

La Maison Au Diapason compte bien tirer son épingle du jeu parmi les nombreux marchés de Noël qui s’en viennent. Tenu pour une première fois sur deux jours, les 1er et 2 décembre prochains, celui de la Fondation Au Diapason mettra en vedette 30 artisans ayant à coeur le soutien des patients en fin de vie.

« C’est une occasion de faire découvrir la maison à la population. Les visiteurs vont découvrir un endroit invitant et super chaleureux, d’où se dégage une énergie pleine de sérénité », assure Mélodie Ménard, coordonnatrice des communications et de l’administration à La Maison Au Diapason.

Les artisans proposeront des produits très variés lors de la troisième mouture de l’événement. Des foulards aux articles de décorations, en passant par des peintures, bijoux, montres, cabarets en bois, poteries, mets cuisinés et autres savons, il y en aura pour tous les goûts.

Patricia Allaire sera du nombre, elle qui peint depuis dix ans sur de la vaisselle en porcelaine. « C’est plutôt ludique, dit celle qui fait partie du comité organisateur de l’événement. Je peins de petits personnages ou des animaux, c’est très très coloré. »

Selon Mme Allaire, la cause des patients en fin de vie a permis de convaincre plusieurs artisans de venir exposer au sous-sol de La Maison Au Diapason. Ceux-ci ont payé 125 $ pour avoir le droit de présenter leurs produits. Grâce à leur contribution, 75 % de l’objectif de 5000 $ est déjà atteint.

L’organisme hôte tiendra également un kiosque, où de la sauce à spaghetti et des tartes au sucre préparées dans la cuisine de la Maison contribueront à financer la Fondation.

Une grande famille

Au-delà de l’objectif de financement, cet événement est « l’occasion de regrouper la grande famille de la Maison Au Diapason », souligne Mme Ménard.

De nombreux exposants connaissent bien l’endroit, plusieurs d’entre eux étant également bénévoles, parmi les 150 que compte l’organisme.

« Une centaine de nos bénévoles offrent du soutien psychologique et spirituel aux personnes en fin de vie, que ce soit à La Maison Au Diapason, à l’hôpital ou à leur domicile », précise Mme Ménard.

Le rayonnement de l’organisation devrait permettre d’attirer de nombreuses personnes. « Je m’attends à ce qu’il y ait beaucoup de visiteurs », prédit Mme Allaire, qui se souvient du succès de la tenue du premier marché.

Rappelons que les intervenants de La Maison Au Diapason rayonnent bien au-delà de l’établissement bromontois. Leurs services offerts aux patients en fin de vie couvrent 32 municipalités, soit celles comprises par le Réseau local de service de La Pommeraie et celui de la Haute-Yamaska.

De plus, 162 patients ont été accueillis à La Maison Au Diapason en 2017-2018, qui est ouverte depuis 2010.