Mélanie Gobeille, directrice générale de la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi et Leslie Carbonneau, conseillère agroalimentaire au Centre local de développement de Brome-Missisquoi unissent leurs efforts afin de participer au Défi 100 % local

Manger 100 % local pendant un mois entier

Il est passé d’un petit projet individuel à un mouvement collectif. Initié aux Îles de la Madeleine en 2015, le Défi 100 % local se déroule au mois de septembre et il couvre maintenant 14 régions à travers la province. La région de Brome-Missisquoi se joint à celui de la marque régionale Créateurs de saveurs des Cantons-de-l’Est pour cette cinquième mouture.

La chambre de commerce de Brome-Missisquoi (CCB-M) et le Centre local de développement (CLD) de Brome-Missisquoi unissent leurs efforts afin de faire vivre cette initiative à la population de la région. Ces derniers ont ainsi dévoilé jeudi les actions afin de permettre aux résidents du territoire de se procurer des produits locaux pour l’occasion.

« On est très fier de se joindre à ce mouvement formidable, c’est une vitrine parfaite pour les produits locaux », affirme Sylvie Dionne-Raymond, préfète de la MRC de Brome-Missisquoi.

Afin de faciliter l’approvisionnement des citoyens, les six marchés publics estivaux ainsi que l’Épicerie Futée de Bromont se joignent au Défi. En plus de ces exposants, 31 restaurants de la région mettront les produits de la région à l’honneur en offrant un plat 100 % local sur leur menu.

« Les restaurants de la région ont rapidement répondu à l’appel. La mobilisation a été au-delà de nos espérances », se réjouit Mélanie Gobeille, directrice générale de la CCB-M.

L’engouement pour les aliments locaux se mélange à des valeurs environnementales, sociales et économiques. Pour certains, il s’agit de connaître la provenance des aliments ainsi que leur méthode de production. Pour d’autres, l’empreinte écologique, ou encore, encourager l’économie locale constitue leurs arguments.

« Oui, on parle de produits locaux, mais il y a aussi de la qualité dans ceux-ci. Dans Brome-Missisquoi, on est chanceux puisque l’on a une très grande diversité », ajoute Mme Gobeille.

Comment participer

Ce mouvement, c’est avant tout une démarche individuelle, un prétexte pour se casser un peu la tête afin d’intégrer le terroir à son alimentation quotidienne.

Pour relever le Défi dans son intégralité, il faut se nourrir exclusivement de produits locaux durant tout le mois de septembre. Il demeure toutefois possible de joindre l’initiative avec différents degrés d’engagements.

Il existe quatre façons afin d’y participer. Tout d’abord, le Défi 100 % local consiste à réaliser exclusivement des repas 100 % locaux tout au long du mois de septembre. Ensuite, il y a le Défi Locavore où les participants doivent manger de six à dix repas complètement locaux par semaine. Pour sa part, le Défi Gourmand exige trois à cinq repas exclusivement locaux par semaine. Finalement, le Défi Expérience demande la réalisation d’un seul repas 100 % local lors de la journée du 21 septembre.

Prix à gagner

Différents prix peuvent être gagnés en participant à l’initiative. Tout d’abord, en s’inscrivant sur le site de Créateurs de saveurs, les participants courent la chance de remporter deux récompenses. Il s’agit d’un séjour gourmand dans les Cantons-de-l’Est et d’un panier cadeau d’aliments locaux.

Afin de mettre un peu de sa couleur, la CCB-M invite les citoyens à publier une photo de leur plat 100 % local sur les réseaux sociaux avec le mot-clic #defijemangelocalBM. Un montant de 200 $ en dollars de la Chambre de commerce sera tiré parmi les gens ayant partagé une publication.

Cette monnaie locale peut être dépensée chez les 81 marchands ayant accepté de s’associer au programme. Le tirage se fera le premier octobre à l’Épicerie Futée de Bromont.