Le directeur général du parc national de la Yamaska, Alexandre Brousseau, propose une nouvelle activité nocturne cet automne: Malefika.

Maléfika: une nouvelle activité nocturne au parc de la Yamaska

Aider la sorcière qui a élu domicile au Sentier de la rivière à protéger la forêt et à refermer une faille qui s’est ouverte, en croisant des animaux possédés ; telle est la nouvelle activité nocturne Maléfika, proposée au parc national de la Yamaska cet automne.

« Les gens seront en immersion, avec un côté horrifique, parce qu’il y a un clin d’oeil à l’Halloween. Il y aura des personnages du thème animalier du parc, mais aussi une sorcière, des personnages effrayants. Une portion du trajet sera sensorielle avec des écouteurs sur la tête. Les gens vont vivre une immersion auditive. On a repris des sons de la nature transformés avec certains passages musicaux pour amener les gens dans la frayeur, sans avoir de choses effrayantes devant eux, juste la forêt et le noir total », a expliqué vendredi le directeur général du parc, Alexandre Brousseau.

Deux représentations de l’activité guidée, d’une durée d’une heure et demie et réservée aux 13 ans et plus, seront offertes les vendredis et samedis soir, à 19 h et 21 h, du 11 octobre au 2 novembre. Un départ est aussi prévu le 31 octobre. Le parcours totalise environ 2 km. Alexandre Brousseau dit avoir lancé l’idée, qui a rapidement été développée avec l’équipe du parc.

« On va un peu au-delà des horizons d’un parc national, mais on reste attaché à la nature. C’est important. Ce n’est pas la Ronde, ni le Village québécois d’antan. Il n’y aura pas de morts vivants qui vont sortir du sol », précise M. Brousseau.

Rayonner

Selon lui, l’objectif est de permettre au parc national de rayonner davantage et d’inciter les gens à le redécouvrir. Celui qui assure la direction générale de l’endroit depuis un an et demi vise à animer le parc 12 mois par année.

Cet hiver, des activités de pêche sur glace guidée seront notamment offertes tous les week-ends. Le sentier de la forêt sera aussi éclairé en soirée, laisse-t-il savoir. Il sera en outre possible de faire le grand tour du réseau cyclable du parc à vélo à pneus surdimensionnés durant la saison froide.

Alexandre Brousseau a mis en oeuvre d’autres activités uniques au parc national de la Yamaska au cours des derniers mois, dont Nocturnia (une randonnée guidée nocturne) l’hiver dernier et Noémia (sur une planche à pagaie éclairée par une lanterne sur le réservoir Choinière au crépuscule).

Selon lui, la réponse enthousiaste des gens démontre qu’ils sont prêts à tenter de nouvelles expériences. Cela tombe bien, car Alexandre Brousseau ne semble pas manquer d’idées.

Des coûts d’accès s’appliquent. Réservation obligatoire au 450-776-7182.