La famille Poulin est à la barre du magasin Sensation musicale depuis 33 ans. De gauche à droite : Gerry Poulin, ses deux fils Frédéric et William Poulin et sa femme Francine Caron.
La famille Poulin est à la barre du magasin Sensation musicale depuis 33 ans. De gauche à droite : Gerry Poulin, ses deux fils Frédéric et William Poulin et sa femme Francine Caron.

Maître du son depuis 33 ans

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Mettre le pied dans le magasin Sensation musicale, c’est vivre l’expérience du son. La famille Poulin, à la barre du magasin depuis 33 ans, a réussi à bâtir une communauté de mélomanes et à faire résonner son expertise de Granby jusqu’aux quatre coins du Québec.

Gerry Poulin est tombé dans les vinyles de Ray Charles à l’âge de 10 ans.

« C’est venu me chercher. Je n’avais jamais entendu ce genre de musique avant. » Ainsi a débuté la quête de Gerry pour trouver le bon système de son qui allait rendre justice au coup de foudre qui venait de le frapper de plein fouet : la musique.

« Je voulais entendre chaque note, chaque émotion que les musiciens comme Ray Charles, ou encore Van Morrison et Aretha Franklin, ont mis dans leurs pièces. Entendre et ressentir chaque vibration choisie. »

Le jeune mélomane, à l’époque, devait se tourner vers Montréal pour trouver des systèmes de son de qualité. Il s’est demandé, pourquoi ne peut-on pas trouver des produits à Granby ? C’est ainsi que son désir de partir son propre magasin a germé. « J’avais le nom du magasin à 17 ans. Je l’ai ouvert à 24 ans. »

Entrer chez soi

Installé tour à tour à trois emplacements différents sur la rue Principale, Sensation musicale s’est finalement enraciné dans une maison, au 84, rue Dufferin. « Pour que les gens qui entrent se sentent comme s’ils entraient chez nous. On peut passer un deux ou trois heures à écouter un haut-parleur ensemble, à se partager et à découvrir de la musique. Entre mélomanes. »

Sensation musicale, c’est d’abord et avant tout une expérience du son. Quelques pièces de la maison reproduisent un salon, ou encore un studio traité acoustiquement. Les gens peuvent s’asseoir, écouter de la musique. Faire l’expérience du « bon son ».

« Certaines personnes n’ont jamais entendu de la musique à travers des haut-parleurs de qualité. Quand tu ne connais pas ça, tu ne peux pas savoir. Mais une fois que tu y as goûté... C’est magique », poursuit Gerry, qui assiste souvent à des spectacles « live » avec sa femme, Francine Caron, et ses deux fils, Frédéric et William Poulin, âgés de 22 et 29 ans.

Gerry Poulin, originaire de Granby, est un mélomane.

Ces derniers travaillent à temps partiel au magasin et « ont été élevés dans la musique, dit Mme Caron. Dans le jazz, le blues. Je suis fière qu’ils poursuivent dans ce domaine, qu’ils aient aussi une passion pour la musique. » En effet, Frédéric est batteur et William est guitariste et bassiste, en plus d’avoir mis sur pied sa maison de production de disques, Baby Horse Records.

« Un bon système de son, ça fait moins partie de la culture de notre génération, dit William. Dans le temps, la table-tournante était souvent le centre d’une maison. Ce qui donnait de la couleur aux pièces. »

Communauté de passionnés

Pour la famille Poulin, encourager les musiciens va de soi, et entre en corrélation avec la philosophie de Sensation musicale.

« Sans musicien, il n’y aurait pas de musique. Sans musique, il n’y aurait pas notre magasin », dit Gerry. Pour remercier ses clients, pour souder la communauté de mélomanes de la région et pour encourager les musiciens, Gerry Poulin a décidé d’organiser des soirées privées, au magasin, où il invite des bands de la région et de Montréal à venir faire des « shows live ». « Ce n’est pas des spectacles ouverts à tous. C’est vraiment privé. L’invitation des clients n’est pas en fonction du montant de la facture, mais du degré de passion qu’on peut voir dans leurs yeux. C’est vraiment pour le fun, et pour encourager des artistes qu’on aime. On sait que c’est parfois difficile pour eux, et on les paye bien. »

Un ajout à l’expérience de Sensation musicale, qui permet à la communauté de découvrir et d’échanger sur leur passion.

Le magasin Sensation musicale, une référence dans l’industrie, est situé dans une maison sur la rue Dufferin, à Granby.

Une institution reconnue

Au fil des années, le magasin Sensation musicale et ses installations ont su se tailler une place de choix dans l’industrie de l’audio. Reconnu à travers le Québec, il a notamment fait la couverture des magasines Insider et TED. Gerry et Francine ont également eu l’heureuse surprise de recevoir le prix Life Time Achievement Award au Salon audio de Montréal, en 2018, soulignant non seulement leur 30 ans de carrière, mais également à quel point la philosophie de leur magasin représentait l’essence de l’industrie.

« On est moins des vendeurs que des passionnés de musique, mentionne Gerry. On veut que les gens ressentent des choses en écoutant de la musique chez eux, parce que nous, ça nous allume. Des gens descendent de partout dans la province pour nous voir. De plus en plus, les gens prennent conscience de l’importance d’encourager les entreprises d’ici. Je ne vendrais pas quelque chose à quelqu’un que je n’achèterais pas moi-même. Je vends les produits comme si je les vendais à un ami. »

Et comment distinguer un « bon » son d’un autre ? William Poulin, qui partage son temps entre le magasin et sa maison de disques, affirme que c’est une question d’émotions.

« Un son de qualité se mesure par la réaction émotionnelle. C’est un son qui nous permet de vivre ce que l’artiste voulait qu’on vive. Un son qui nous permet de voir les instruments bouger dans l’espace. On a tous une bonne oreille. On se dit, “j’entendrai pas la différence”. Mais, oui. Ça se remarque tout de suite. C’est une expérience. »