Le propriétaire de la Maison Boire, Brian Proulx

Maison Boire de Granby nommé restaurant le plus vert au Canada

Les efforts de l’équipe du restaurant Maison Boire de Granby sont maintenant reconnus dans l’ensemble du pays. L’établissement de la rue Court a été nommé, la semaine dernière, restaurant le plus vert du Canada, selon le programme de certification Leaf.

Le propriétaire Brian Proulx a reçu cette prestigieuse récompense à Toronto lors du récent Restaurants Canada (RC) Show. 

« L’objectif ici, c’est de devenir autosuffisant. Au début, ce n’était pas tant le côté développement durable qu’on visait ; c’était le côté artisanal et local qui était mis de l’avant. Mais en étant artisanal et local, ça fait qu’on est vert. C’est là qu’on s’est démarqué en développement durable, explique M. Proulx. On est maintenant le leader environnemental au Canada en restauration. »

Ouvert depuis presque trois ans, la Maison Boire avait déjà une longueur d’avance en la matière. L’établissement gastronomique possède le niveau de certification Leaf le plus élevé — et le plus rare — en matière de durabilité en environnement. À peine une poignée d’établissements canadiens en sont détenteurs.  

« Il y a tellement de petits gestes qui ne coûtent rien et qui font une grosse différence. Les gens attendent que le gouvernement leur impose des choses, mais ce n’est pas ça la réalité. Il faut changer de mentalité », insiste le restaurateur, qui a réussi à convaincre son personnel de le suivre dans cette voie.  

Spécialisée dans la cuisson sur feu de bois, la Maison Boire a non seulement un potager sur son toit, une hotte avec filtre ultra performant, des fournisseurs locaux et un véhicule électrique, elle recycle aussi ses cendres, pratique le compostage, fabrique sa propre vaisselle et conçoit ses menus à partir de papier recyclé. Le propriétaire rêve même d’avoir un jour son propre atelier de tissage pour faire ses textiles. Entre autres.

« On veut boucler la boucle et être autosuffisant. Tout est pensé pour réduire notre empreinte écologique. »