La Voix de l’Est
« Si on est pour perdre des dizaines d’emplois et perdre le journal, est-ce qu’il faut rester les bras croisés ? Je crois qu’il faut regarder les dernières options qui s’offrent à nous», a affirmé le maire de Granby, Pascal Bonin.
« Si on est pour perdre des dizaines d’emplois et perdre le journal, est-ce qu’il faut rester les bras croisés ? Je crois qu’il faut regarder les dernières options qui s’offrent à nous», a affirmé le maire de Granby, Pascal Bonin.

Maintien des activités de La Voix de l'Est: le maire Bonin ouvert à toutes les options

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Pour le maire de Granby, Pascal Bonin, il est impensable que La Voix de l’Est ferme ses portes, car l’impact serait trop important sur la démocratie et sur la communauté des affaires de la région. Si le privé ne se présente pas comme solution, il a évoqué la création d’un OSBL par la Ville pour racheter le quotidien.