Le Centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main, installée dans la maison Nesbitt à Cowansville, recherche un nouveau directeur général.
Le Centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main, installée dans la maison Nesbitt à Cowansville, recherche un nouveau directeur général.

Main dans la main recherche un DG et du matériel scolaire

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Le centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main, à Cowansville, est à la recherche de fournitures scolaires... et d’un directeur général.

Marie-Claude Lizotte a quitté son poste à la direction générale à la fin janvier. Elle est depuis remplacée par le consultant Yves Lévesque, qui assure l’intérim.

« Je pense que le conseil d’administration voulait prendre son temps pour trouver quelqu’un à la direction générale », croit M. Lévesque, qui habite Montréal. 

Avec la pandémie, les démarches ont été retardées. Ce n’est que lundi dernier que le poste a été affiché. « On recherche la perle rare qui va vouloir s’impliquer dans les prochaines années. »

Les curriculum vitae peuvent être envoyés jusqu’au 14 août prochain.

Coup de pouce pour la rentrée

Le CPSC Main dans la main est également à la recherche de fournitures scolaires neuves pour les enfants qui reçoivent des services du centre.

« Chaque année, c’est une tradition, il y a une fête de la rentrée pour les enfants suivis par le centre. C’est une occasion de rencontre avec les familles et, lors de cette activité-là, on distribue du matériel scolaire, explique M. Lévesque. L’année dernière, il y avait eu 175 personnes. C’est festif. C’est sûr que, cette année, ce sera différent à cause de la pandémie, mais on va quand même recevoir les gens. »

Main dans la main fait donc appel à la générosité de la population pour recevoir le matériel habituellement demandé en début d’année scolaire, comme des sacs à dos, coffres à crayons, boîtes à lunch, cartables, crayons, etc..

L’appel à tous a déjà été entendu. Un donateur a remis des calculatrices scientifiques pour des élèves du secondaire, cette semaine, un geste qui a été fort apprécié.

Des services malgré la COVID-19

Ce n’est pas la pandémie qui allait venir à bout de la débrouillardise de l’équipe du CPSC Main dans la main dans sa mission d’aider les enfants en situation de grande vulnérabilité dans Brome-Missisquoi.

Des services ont été donnés à distance, par téléphone, et les visioconférences ont été intégrées avec les familles pour qui c’était possible.

« On a appelé toutes les familles pour vérifier si les gens avaient des besoins. On a aussi mis en place un système de dépannage alimentaire pour les familles qui en avait besoin, c’est-à-dire qu’on a acheté des bons échangeables à l’épicerie. »

Puis, il y a eu des activités par visioconférence, comme du bricolage. Les services étaient plus modestes, mais la présence des intervenants a été appréciée.

En avril, les rencontres avec les spécialistes ont aussi pu reprendre.