Les campings de la région ouvriront leurs portes lundi.
Les campings de la région ouvriront leurs portes lundi.

L’ouverture des campings était attendue

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Bien des propriétaires de campings de la région se réjouissent du feu vert accordé par le gouvernement, qui leur permet d’ouvrir leurs portes aux saisonniers et aux voyageurs à compter de lundi.

«Enfin! C’est une très bonne nouvelle. On l’attendait depuis quelques semaines, mentionne Pierre-Marc Lussier, propriétaire du Camping Vacances Bromont, une entreprise familiale depuis 21 ans. On est contents.»

Celui-ci se réjouit également de l’autorisation du gouvernement, samedi, d’ouvrir les piscines et les parcs. La piscine de Vacances Bromont sera donc ouverte aux visiteurs, mais sous plusieurs conditions de sécurité sanitaire.


« Il y aura probablement un peu moins de visiteurs, mais la saison sera quand même normale »
Nicole Tellier, copropriétaire de Camping Oasis, à Sainte-Cécile-de-Milton

Salles intérieures fermées

Du côté du Camping Oasis, à Sainte-Cécile-de-Milton, on aura besoin de quelques jours de plus pour préparer l’ouverture de la piscine, le préavis étant trop court, selon la copropriétaire Nicole Tellier.

«La santé est ce qu’il y a de plus important pour nous, assure-t-elle. On va suivre à la lettre les recommandations du guide de Camping Québec et de la Santé publique.»

Parmi celles-ci, les salles communautaires des campings, qui pouvaient abriter une table de billard, une table de ping-pong, des tables et une télévision, seront fermées au public.

Le Camping Vacances Bromont interdira aussi l’accès à certaines de ses aires de jeux, comme le terrain de basket-ball, afin de limiter les rassemblements et les contacts entre usagers.

Entrée du Camping Granby

Pierre-Marc Lussier indique qu’il pense également à restreindre la capacité maximale de personnes à l’intérieur de son camping et dans la piscine. Mme Tellier, quant à elle, croit «qu’il y aura probablement un peu moins de visiteurs, mais que la saison sera quand même normale».

«Plonger en eau profonde»

Le Camping Vallée Bleue, à Lac-Brome, a par ailleurs commencé à prendre les réservations le 27 mai, soit la date du feu vert gouvernemental. Un «boom de réservations» a alors que lieu, rapporte M. Lussier. «En 72h, la situation a fait un 180 degrés.»

La propriétaire du Camping Vallée Bleue, Manon Fredette, qui ne possède l’entreprise que depuis le 12 mars dernier, se prépare à une «saison particulière».

«Je ne peux pas comparer, c’est ma première! Mais l’annonce nous a remplis de joie. Je suis soulagée, parce que je craignais de ne pas pouvoir ouvrir dès ma première saison...»

Mme Fredette, qui image l’ouverture de son camping avec le fait de «plonger en eau profonde», est surtout contente pour les clients, qui devenaient «impatients de retrouver leur havre de tranquillité.»

Sensiblement les mêmes règles d’hygiène s’appliqueront à tous les campings, qui demandent la collaboration des usagers : lavage des mains, séparation de plexiglas, distanciation physique, clôtures, blocs sanitaires désinfectés régulièrement et accessibles uniquement aux voyageurs ne possédant pas d’installations sanitaires dans leur équipement.

Somme toute, les trois propriétaires assurent être prêts à accueillir les campeurs de la région.

Quelques propriétaires de campings n’étaient pas disponibles pour parler à La Voix de l’Est le week-end dernier, notamment le Camping Saint-Alphonse, Aztec Camping, le Camping Bon-Jour et le Camping Granby, certains étant occupés à nettoyer les terrains et à tout préparer afin de bien accueillir les visiteurs.