La «Agatha Christie des Cantons-de-l'Est», Louise Penny, est désormais Membre de l'Ordre du Canada.

Louise Penny reçoit l'Ordre du Canada

La plus célèbre écrivaine de l'Estrie a terminé l'année 2013 en beauté. Le 30 décembre, Louise Penny a été nommée Membre de l'Ordre du Canada, l'une des plus prestigieuses distinctions civiles remises au pays.
Cette nomination a laissé l'auteure de Sutton pantoise. «J'étais à Londres avec mon mari, à la mi-décembre, quand j'ai reçu un courriel du gouvernement du Canada. Je ne savais pas trop ce qu'on me voulait, alors je n'ai pas répondu tout de suite. J'ai finalement reçu un appel. En apprenant la nouvelle, j'étais complètement sous le choc. Je croyais avoir mal entendu, a raconté Mme Penny à La Voix de l'Est, hier. En fait, ça me semblait tellement invraisemblable que je pense que j'ai laissé échappé un gros mot!»
Après avoir raccroché, ce jour-là, la dame est demeurée immobile au milieu du salon, avant de se mettre à pleurer à chaudes larmes. «Je me sens à la fois privilégiée et reconnaissante face à cette nomination. Je ne pourrais pas être plus heureuse!»
Sur son profil Facebook, Louise Penny a annoncé la bonne nouvelle à ses milliers d'adeptes le 31 décembre. Qualifiant sa nomination de stupéfiante («astonishing»), la dame a confié avoir tout de suite pensé à ses parents et à ses grands-parents immigrés au Canada il y a bien des années. Elle n'a pas non plus manqué de saluer son conjoint Michael - «C'est lui qui aurait dû recevoir cet honneur», a-t-elle mentionné - et ses nombreux lecteurs «pour lui offrir une vie au-delà de la raison et de l'imagination».
Tous les détails dans notre édition de samedi