Le camion de campagne de Louis Villeneuve a été dévoilé mardi lors d'un 5 à 7 avec plusieurs partisans.

Louis Villeneuve à la rencontre des citoyens

En haut de la liste des priorités de Louis Villeneuve, candidat à la mairie de Bromont, figure la volonté de prendre le pouls des citoyens et d'entamer un dialogue avec eux à propos de nombreux enjeux. Partant de cette prémisse, celui qui briguera les suffrages en novembre a officiellement dévoilé mardi son site Web ainsi que son camion de campagne.
Louis Villeneuve se décrit comme un « homme d'action ». Pas question de demeurer statique. C'est d'ailleurs ce qu'il préconisera tout au long de sa campagne à la mairie, amorcée en avril. « C'est bien d'avoir des idées, une vision pour la municipalité. Mais il faut partager tout ça avec les citoyens. Il faut les écouter, c'est primordial. Je suis un gars d'équipe, très ouvert au dialogue. Je veux que les gens se sentent interpellés par ce qui se passe actuellement dans leur ville, mais aussi pour l'avenir. Et on met en place des [outils] pour que ça fonctionne. »
Le camion de campagne, dévoilé mardi lors d'un 5 à 7 avec plusieurs partisans à l'hôtel Le St-Martin de Bromont, cadre avec cette approche, indique-t-il. Outre le fait d'attirer les regards, avoir un véhicule à son effigie permet avant tout à Louis Villeneuve­ d'amorcer des échanges avec les citoyens, d'aller à leur rencontre. 
« Il y a quelques jours, un homme m'a laissé un mot dans la porte du camion, cite-t-il en exemple. Ça a été très intéressant. J'ai lu ce qu'il m'avait écrit et je l'ai appelé. On a jasé une vingtaine de minutes de toutes sortes de sujets liés à la municipalité. J'adore ce genre d'échange parce que j'aime être près des gens. Et peu importe où je suis, ils peuvent venir me voir. » 
Jusqu'ici, il dit sentir « concrètement l'appui de la population ». « Il n'y a aucun autre membre de mon équipe qui a sollicité des gens pour contribuer à ma campagne. Des gens de tous les âges ont été très généreux et ouverts. Et plusieurs personnes m'ont dit que jamais de leur vie, elles n'ont contribué à un parti politique ni même supporté un candidat. Mais elles le font une première fois pour moi. Ça me touche énormément. C'est toute une tape dans le dos », image-t-il.
Militant de la première heure du projet d'aire protégée dans le massif du mont Brome, le candidat à la mairie se défend d'être unidimensionnel. « Je ne suis pas seulement le gars qui milite pour un parc, a fait valoir celui qui a présidé l'organisme Protégeons Bromont. La municipalité, ce n'est pas que ça. Il y a aussi le milieu des affaires, les infrastructures sportives et de plein air, le parc industriel, les familles et les personnes âgées. Et il n'y a aucun dossier que l'on doit mettre à l'avant-plan au détriment d'un autre. Bref, ça prend plusieurs ingrédients pour amener­ Bromont­ un cran plus loin. »
Active, verte, intelligente
Louis Villeneuve lorgne la mairie pour contribuer à ce que la municipalité soit encore plus « active, verte et intelligente ». En ce sens, il mise énormément sur les outils technologiques, notamment les médias sociaux, pour rejoindre les citoyens. Dans la foulée du dévoilement du camion de campagne, le candidat a lancé officiellement son site Internet (louisvilleneuve.com). « La page Web, c'est un work in progress. Elle sera bonifiée tout au long de la campagne. [...] L'idée, c'est que les gens puissent avoir une idée de qui je suis, de notre programme et de nos idées pour Bromont [qui s'articulent autour] des trois thèmes. »
Côté interaction, le comédien, qui dirige également sa boîte de production, mise notamment sur Facebook pour échanger avec les Bromontois. On retrouve aussi les témoignages, sous la forme de capsules vidéo, de plusieurs citoyens endossant le candidat à la mairie sur son site Web.  
En tant que conseiller municipal (district lac Bromont) depuis 2013, Louis Villeneuve prône les comportements responsables en matière de développement durable. Il a choisi de poser un geste concret en ce sens en remettant des sacs réutilisables aux citoyens. 
« Je veux que Bromont devienne plus verte, alors au-delà du discours, il faut agir. Ça fait partie de mes valeurs. Je veux remettre des sacs réutilisables aux citoyens, mais en tant que maire, je voudrais aller plus loin. Je crois qu'il faut éliminer progressivement les sacs de plastique à Bromont en collaboration avec les commerçants. Et j'invite les gens à continuer de partager leurs idées. C'est comme ça que l'on développe une vision globale. »