La poursuite policière s’est terminée à la hauteur de la sortie 78 à Bromont.

Longue poursuite policière sur la 10

Un conducteur a été arrêté, lundi après-midi à Bromont, à la suite d’une poursuite policière rocambolesque ayant pris naissance à Magog.

L’opération policière s’est mise en branle vers 14h30. Des patrouilleurs de la Régie de police de Memphrémagog (RPM) ont pris en chasse une camionnette Ford transportant un quad.

Le conducteur ne s’est pas immobilisé à un arrêt obligatoire devant un policier en patrouille. Quand il a voulu l’intercepter, ce dernier a fui dans un quartier résidentiel où circulait un autre policier, raconte Sylvain Guay, lieutenant à la RPM.

« Devant la deuxième patrouille, le conducteur du camion a fait marche arrière et est entré en collision avec la première auto de police qui voulait l’intercepter. Après la collision, le camion Ford a quitté rapidement, commettant un délit de fuite » dit-il.

« Le camion a pris la fuite sur Merry Sud et Merry Nord vers le Nord en omettant de s’immobiliser devant des arrêts obligatoires, un feu rouge ainsi qu’un arrêt d’autobus scolaire en fonction. De plus il a continué sa route en effectuant des dépassements sur lignes doubles, jusqu’à prendre l’autoroute 10 vers Montréal. »

La suite de la poursuite s’est déroulée sur l’autoroute 10 direction Ouest jusqu’à la sortie 78 pour la municipalité de Bromont, ajoute M. Guay. Les services de police de Bromont et Granby avaient acceptés de collaborer à l’interception de ce véhicule. Les policiers de Bromont attendaient le véhicule fuyard au bout de la sortie », raconte-t-il.

« Le véhicule a passé par-dessus le terre-plein du carrefour giratoire et le véhicule VTT qui était dans la boîte du camion Ford a été éjecté. Le camion Ford s’est immobilisé à environ 300 mètres sur le Boulevard Bromont en direction Nord. »

Les policiers de Bromont sont venus en aide aux policiers de Magog en faisant sortir le conducteur et sa passagère. Les policiers de la Régie de police de Memphrémagog ont procédé à leur arrestation. Les deux véhicules ont été remorqués à Magog.

« En plus du délit de fuite, des arrêts, des feux rouges et dépassements à Magog, le véhicule a fui à une vitesse moyenne située entre 130 et 140 Km/h tout au long du trajet sur l’autoroute », analyse le policier Sylvain Guay.

« Les deux occupants sont de la région de Contrecœur. Le conducteur est un homme de 24 ans avec plusieurs antécédents judiciaires et faisant l’objet d’un mandat d’arrestation pour bris de condition et avoir proférer des menaces », souligne-t-il.

« De plus, son permis de conduire est sanctionné par la Société d’assurance automobile du Québec. Les deux véhicules appartiennent à la passagère, une femme de 21 ans sans antécédent judiciaire. »

Le conducteur avait sur lui et dans la camionnette des outils de cambriolage.

À ce sujet, le conducteur était sur le coup d’une probation l’interdisant d’être en possession de tels outils et lui ordonnant d’avoir une bonne conduite.

L’homme est détenu pour sa comparution au palais de justice de Sherbrooke en lien avec son mandat d’arrestation, délit de fuite envers le policier dans son autopatrouille, poursuite policière, conduite dangereuse, possession d’outils de cambriolage, bris de probation.

La femme a été libérée mais devra faire face à des accusations de possession de médicaments d’ordonnance délivrés à une autre personne, ainsi qu’un billet d’infraction de 486 $ pour avoir laissé le conducteur conduire alors qu’elle savait qu’il avait un permis sanctionné.