Des cours de yoga en plein air seront offerts au parc Daniel-Johnson, ainsi qu’au Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin.

Loisirs: du mouvement à Granby

Le déménagement à l’automne de l’Harmonie de Granby au centre culturel France-­Arbour entraîne un jeu de chaises musicales, alors que certaines activités, le yoga en particulier, doivent être relocalisées.

C’est au sous-sol du centre culturel, dans la salle 100, où les cours de yoga étaient offerts, que les membres de l’Harmonie s’installeront. En « plein développement », les différents ensembles musicaux étaient à l’étroit dans leurs locaux du centre récréatif de l’Assomption, fait valoir le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire à la Ville de Granby, Patrice Faucher.

Celui-ci affirme que la Ville a conclu une entente de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications. Les travaux d’aménagement réalisés au centre culturel seront ainsi financés « 50-50 » avec le ministère. L’insonorisation des lieux, en particulier, sera améliorée pour « permettre une cohabitation agréable pour tous », souligne M. Faucher. 

Ce faisant, dit-il, la vocation de certains bâtiments municipaux se confirme, à l’instar de celle du centre culturel, tandis que celle d’autres édifices évolue, comme au centre de l’Assomption. L’espace qui sera libéré à ce dernier endroit par le départ de l’Harmonie de Granby pourrait d’ailleurs permettre à Granby Multi-Sports (GMS) d’offrir à l’automne des cours de taï-chi ou de yoga, souligne la directrice générale de l’organisme, Marie-Pier Painchaud. 

Yoga éparpillé

« Les cours de yoga sont un peu éparpillés en attendant de trouver une solution où on peut les concentrer », reconnaît le directeur du service de la coordination du loisir, des arts, de la culture et de la vie communautaire.

Il a déjà été annoncé que du yoga sera éventuellement offert dans la salle multifonctionnelle, actuellement en cours d’aménagement, dans la nef de l’église Notre-Dame, devenue le Centre Notre-Dame. 

Mais d’ici à ce que l’endroit soit prêt, des cours seront offerts ce printemps, entre autres au Centre de yoga de Granby, partenaire depuis trois ans de GMS. Des cours en plein air seront également dispensés au parc Terry-Fox, ainsi qu’au Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin. 

« On est conscients que les cours de yoga se promènent. On va essayer de répondre le mieux possible aux besoins de l’activité qui est en développement depuis plusieurs années », dit Patrice Faucher. 

Nouveautés

La programmation printanière des activités de loisirs, détaillée dans la publication Granby vous informe, présente par ailleurs quelques nouveautés, dont des ateliers de jardinage, offerts en avril et en mai par le jardinier du jardin collectif de la Ferme Héritage Miner, François Lamontagne. Entre autres au programme : démarrer son potager, compagnonnage et contrôle des insectes ainsi que compost et fertilité des sols. Un atelier d’initiation au jardinage parent-enfant est en outre prévu le 1er juin prochain. 

Ces ateliers répondent en quelque sorte aux souhaits exprimés l’an dernier par des membres du groupe Demain Granby. « On a offert quelques ateliers l’an dernier avec Demain Granby. Mais on a vraiment mis en place une programmation cette année parce qu’on sent que le jardinage est dans l’air du temps et qu’il y a un retour vers la terre », explique la directrice de Vie culturelle et communautaire de Granby, Valérie Brodeur.

Selon elle, d’autres ateliers ou conférences pourraient aussi être inclus dans les programmations estivale et automnale. 

Autre nouveauté : un partenariat a été conclu avec Motion Parc Évolutif pour offrir l’activité de parcours Ninja les mercredis soirs. « C’est dans la perspective où on apporte quelque chose de nouveau à notre population. Quand il y a des initiatives privées et qu’on peut travailler en partenariat, tant mieux. Ça permet de faire bouger nos gens et ça permet à nos partenaires de faire connaître leurs services », dit Patrice Faucher. 

Marie-Pier Painchaud relève que des cours de zumba parents-enfants seront offerts en plein air pour la première fois ce printemps. Le mini-beach-volley, lui, est désormais accessible aux enfants à partir de neuf ans, plutôt que 14 ans auparavant. Le volet développement du club d’athlétisme Adrénaline est aussi offert par l’entremise de GMS.