La Fondation du maire de Farnham, en collaboration avec divers partenaires, bonifiera les paniers de Noël distribués aux familles moins bien nanties.
La Fondation du maire de Farnham, en collaboration avec divers partenaires, bonifiera les paniers de Noël distribués aux familles moins bien nanties.

Livres, repas chauds et viande dans les paniers de Noël à Farnham

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Le temps des Fêtes n’est pas synonyme de réjouissance pour tous les citoyens. Dans l’espoir d’offrir un baume aux plus démunis, la Fondation du maire de Farnham s’est alliée à de généreux donateurs et à des organismes pour offrir des paniers de Noël encore plus garnis.

«On a consulté le Centre d’action bénévole de Farnham parce qu’on ne voulait pas doubler leurs actions. On a décidé de faire front commun pour bonifier certaines actions déjà faites et en ajouter une», explique Roxanne Roy-Landry, directrice du Service des loisirs, culture et tourisme à la Ville de Farnham.

Grâce à une seconde contribution de 5000 $ de l’entreprise Gelpac à la Fondation cette année, un livre pour chaque enfant âgé de 0 à 17 ans sera glissé dans les paniers de Noël réservés par les familles au centre d’action bénévole.

Le Noël des personnes seules, habituellement célébré le 24 décembre au sous-sol de l’église, n’aura pas lieu cette année en raison de la pandémie. L’activité prendra une autre forme. Les bénévoles cuisineront tout de même un repas traditionnel du temps des Fêtes, mais celui-ci sera livré dans les paniers de Noël. La facture de l’achat des aliments nécessaires à la préparation des plats sera assumée par la Fondation.

Le souhait du centre d’action bénévole était également d’ajouter des pièces de viande aux paniers. En sollicitant l’entreprise Groupe Robitaille, celle-ci a offert deux filets de porc Nagano dans les 160 paniers, pour un total de 320.

Saison hivernale

La Fondation voulait en offrir davantage aux enfants, mais pas seulement pour le temps des Fêtes. «On voulait penser à la saison hivernale. Ce n’est pas tout le monde qui a des vêtements adéquats, donc on a approché les écoles primaires publiques, l’école secondaire et des garderies pour voir ce qu’elles en pensaient», explique Mme Roy-Landry.

Certains établissements ont choisi de recevoir des accessoires divers, comme des gants, mitaines, cache-cous, pantalons de neige et bottes tandis que d’autres feront connaître les besoins précis de certains élèves.

En excluant le don de viande, la valeur de ce qui sera distribué à la communauté grimpe jusqu’ici à 6000 $.

Mme Roy-Landry rappelle que la Fondation du maire est présente pour «les citoyens qui ont besoin d’un soutien». «La mission ratisse large. C’est pour aider les citoyens qui éprouvent un moment difficile, mais c’est aussi pour offrir du soutien à l’éducation et à la formation», enumère-t-elle.

Les formulaires pour adresser une demande sont disponibles sur le site internet de la Ville de Farnham.