Le conseiller municipal du district Pierre Breton milite depuis longtemps afin que cette intersection soit sécurisée.

L'intersection Robitaille/Pierre Laporte rebondit encore une fois au conseil

La circulation dans le secteur de l'école primaire Eureka continue à être une source de préoccupation à Granby. L'importance de sécuriser l'intersection de la rue Robitaille et du boulevard Pierre-Laporte a de nouveau rebondi à la table du conseil municipal lundi soir, lors de la séance ordinaire.
Le point a été soulevé par une résidante du secteur, Kathryn Harrington. «C'est l'enfer, essayer de traverser à cette intersection-là. Un matin, ça nous a pris 12 minutes», a-t-elle lancé lors de la période de questions.
Le dossier est loin d'être nouveau à la table du conseil municipal. Il fait depuis longtemps l'objet de pourparlers avec le ministère des Transports du Québec (MTQ). «On ne s'entend pas sur la meilleure solution. Est-ce qu'il faut mettre un carrefour giratoire simple, double ou des lumières? On est loin d'une solution», a dit le maire Pascal Bonin.
Tous les détails dans notre édition de mercredi