La finale de la toute première saison de la Ligue Ninja Québec (LNQ) s’activera en soirée au Motion Parc Évolutif de Granby les 24, 25 et 26 juillet.
La finale de la toute première saison de la Ligue Ninja Québec (LNQ) s’activera en soirée au Motion Parc Évolutif de Granby les 24, 25 et 26 juillet.

Ligue Ninja Québec: la «crème de la crème» pour clore la première saison

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
La finale de la toute première saison de la Ligue Ninja Québec (LNQ) s’activera en soirée au Motion Parc Évolutif de Granby les 24, 25 et 26 juillet. Pas moins de 65 ninjas, petits et grands, s’affronteront dans un parcours spécialement conçu pour l’occasion avec des obstacles inédits.

À l’instar des autres disciplines sportives, la LNQ a dû interrompre ses activités au printemps, avant la dernière de cinq épreuves qualificatives donnant accès à la finale prévue pour le 14 juin. Environ 125 athlètes de partout au Québec regroupés selon leur âge se sont affrontés dans différents parcours depuis septembre, inspirés de la populaire émission American Ninja Warrior.

«La réponse a été super bonne pour la première année. C’est devenu une petite famille, les gens se promènent d’une compétition à l’autre. On a un déjà un noyau tissé serré composé des ninjas, enfants et adultes, et des parents des ninjas», assure le cofondateur de la ligue et copropriétaire du Motion Parc Évolutif, Patrick St-Laurent, confiant que la ligue prendra de l’expansion dans les années à venir.

Les 15 athlètes ayant cumulé le plus de points dans chaque catégorie ont été invités à participer à l’événement final. Sur une possibilité de 102 athlètes qualifiés, 65 d’entre eux, de six à quarante ans prendront part à la compétition qui s’étire sur trois soirs, de 17h à 20h.


« Ce weekend, c’est la crème de la crème des ninjas québécois que nous recevrons. Ils auront droit à un circuit avec plusieurs nouveaux obstacles jamais faits encore au Québec et qui leur donnera assurément beaucoup de défi! »
Patrick St-Laurent, cofondateur de la LNQ et copropriétaire du Motion Parc Évolutif de Granby

De nouveaux défis

«Ce weekend, c’est la crème de la crème des ninjas québécois que nous recevrons, indique Patrick St-Laurent. Ils auront droit à un circuit avec plusieurs nouveaux obstacles jamais faits encore au Québec et qui leur donnera assurément beaucoup de défi! Nous voulons préparer les athlètes à une compétition de niveau mondial.»

En effet, sept des 12 obstacles n’ont jamais été vus ailleurs, assure l’organisateur, puisqu’il les a conçus avec son équipe chez Motion Parc Évolutif. Les participants les affronteront pour la toute première fois durant la compétition : ils ne pourront pas essayer le parcours avant de s’y aventurer en contexte compétitif.

«C’est là qu’on différencie les meilleurs ninjas, par leur capacité d’adaptation et leur degré d’agilité», explique-t-il, précisant que le parcours est adapté en fonction de l’âge des participants et qu’il est pensé pour le plaisir des participants et des spectateurs.

«Ce weekend, c’est la crème de la crème des ninjas québécois que nous recevrons», indique le cofondateur de la ligue et copropriétaire du Motion Parc Évolutif de Granby, Patrick St-Laurent.

Une place sur le podium vient d’ailleurs avec un billet pour le championnat mondial de Ultimate Ninja Athlete Association qui doit avoir lieu en septembre à Las Vegas, bien que la tenue de l’événement ne soit pas assurée en raison de l’évolution de la pandémie au sud de la frontière.

Diffusion en direct

En raison du contexte sanitaire, seuls les parents et les entraîneurs des participants seront admis à l’intérieur du centre au moment de la catégorie de l’athlète et ils devront porter un masque. La compétition sera toutefois retransmise en direct sur la page Facebook du Motion Parc Évolutif pour que les amateurs puissent malgré tout l’apprécier. Patrick St-Laurent invite les amateurs à suivre toutes les catégories. «Ça va être impressionnant à chaque niveau», assure-t-il.

Un téléviseur installé sous un chapiteau permettra aux gens sur place d’assister aux épreuves de l’extérieur du centre. La diffusion des résultats finaux et les remises de médailles se feront aussi à l’extérieur.

Les ninjas pourront retirer leur masque au moment de prendre le parcours d’assaut, qui sera désinfecté entre chaque catégorie d’âge.

«Chaque athlète a l’obligation d’utiliser de la magnésie en crème, de la craie d’escalade en crème qui contient de l’alcool. Premièrement, ça désinfecte, et deuxièmement, quand on a les mains blanches de crème, on n’ose pas trop se toucher le visage», note-t-il.

La deuxième saison devrait se mettre en branle en septembre prochain avec davantage de ninjas parmi ses rangs, croit Patrick St-Laurent.