Liette Rouleau et Guy Laramée sont maintenant installés à Brigham. Mais hier, ils sont retournés à la gare de triage de Farnham, rappelant leurs vains efforts pour l'éloigner de la ville.

Liette Rouleau et Guy Laramée se sont battus pour forcer MMA à déménager sa cour de triage

Pendant dix ans, Liette Rouleau et Guy Laramée se sont battus sans relâche pour forcer la compagnie ferroviaire Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA) à déménager sa cour de triage à l'extérieur de Farnham, mais en vain. Le couple a finalement quitté la ville. Ce qu'il a toujours redouté s'est produit à Lac-Mégantic, samedi. Tristesse et colère habitent le couple.
«On est émotifs, confie Mme Rouleau, qui a contacté La Voix de l'Est, hier, à son retour de Lac-Mégantic où son conjoint et elle possèdent un chalet. On a vécu pendant des années à Farnham en se sentant toujours un peu apeurés par ce qui pourrait arriver. Ce qu'on a toujours anticipé quand on y demeurait vient d'arriver à Mégantic.»
Le couple avait décidé de passer le week-end à la maison plutôt que d'aller au chalet. Leur fils a eu toute une peur en pensant qu'il était peut-être là-bas. «C'est chose possible, lorsque nous sommes à Mégantic, qu'à une heure du matin quand il fait chaud et beau on soit allés faire un tour au quai municipal en ville et qu'on se promène dans les rues», raconte la dame.
En voyant les images de la catastrophe, le couple avait peine à croire ce qui se passait là-bas. «C'était irréel, si bien qu'on a décidé de s'y rendre pour voir, raconte M. Laramée. Il y a des morts et une ville anéantie. Il n'y a aucun mot pour décrire ça.» «Des vies humaines sont détruites. Un bout de village est détruit et ça va rester à jamais», renchérit sa conjointe.
Pendant dix ans, Liette Rouleau et Guy Laramée se sont battus sans relâche pour forcer la compagnie ferroviaire Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA) à déménager sa cour de triage à l'extérieur de Farnham, mais en vain. Le couple a finalement quitté la ville. Ce qu'il a toujours redouté s'est produit à Lac-Mégantic, samedi. Tristesse et colère habitent le couple.