Les ateliers de yoga pour personnes atteintes de cancer regrouperont un maximum de 12 personnes et s’échelonneront sur huit semaines.

Libérer l’âme pour surmonter l’épreuve du cancer

Les sommes amassées lors de collectes de fonds vont-elles directement à la cause ? Dans le cas du défi « Rasons nos cocos pour l’onco », tenu en mai 2017 par la Fondation de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP), les retombées sont bien concrètes. L’argent récolté permettra à des gens atteints de cancer ou en rémission de participer gratuitement à des séances de yoga. Des groupes de soutien sont également sur le point de voir le jour.

« On ne voulait pas prendre les fonds amassés lors de Rasons nos cocos pour des équipements. On voulait plutôt aider les patients différemment. Quand on a un cancer, il n’y a pas que la chimiothérapie et les autres traitements qui entrent en ligne de compte. Le corps et l’esprit ont besoin de soutien. C’est important pour passer à travers une épreuve comme ça », a indiqué la directrice générale de la Fondation BMP, Lola Landes.

L’organisation a d’abord sondé les patients en oncologie pour connaître leurs besoins en terme de services. Les ateliers de yoga puis le support moral et spirituel sont sortis en haut de la liste.

La Fondation a donc créé le Fonds de soutien aux patients-oncologie afin d’y injecter les 22 260 $ recueillis après qu’une dizaine de personnes eurent mis leur chevelure à prix au profit de la Fondation de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins (BMP). Près de 25 000 $ supplémentaires provenant de dons privés ont été ajoutés.

Longue haleine

Selon Mme Landes, la Fondation travaille sur le projet depuis plus d’un an. « On voulait avoir une personne vraiment spécialisée dans le yoga pour les personnes ayant le cancer. On a trouvé une vraie perle. » Il s’agit de Laura Hernandez, professeure certifiée « Yoga4cancer ». Elle est également conseillère holistique en mieux-être. Elle misera notamment sur « les postures et mouvements doux de yoga, des exercices de respiration, de la méditation, de la relaxation, des exercices d’écriture ainsi que des sons et de la musique. »

Le programme, qui sera lancé dès juin à Cowansville et à Lac-Brome, offrira des sessions de huit cours de 90 minutes. Chaque cohorte regroupera un maximum de 12 personnes.

Pour être éligibles, les patients doivent suivre des traitements (chimiothérapie ou radiothérapie) à l’hôpital BMP ou les avoir terminés depuis moins de trois mois. Les résidants de Brome-Missisquoi qui reçoivent des traitements oncologiques dans un autre établissement du CIUSSS de l’Estrie sont aussi admissibles.

La Fondation souhaite également lancer un groupe de soutien pour les gens atteints de cancer. « Idéalement d’ici la fin juin », a fait valoir Mme Landes. Pour de plus amples informations ou s’inscrire en ligne, consulter le site fondationbmp.ca. De même, il est possible d’obtenir des renseignements en appelant à la Fondation au 450-266-5548.