Le lieu d'enfouissement technique Roland-Thibault de Sainte-Cécile-de-Milton ne fait pas l'unanimité.

LET Roland Thibault: encore des problèmes de voisinage

Les émanations liées aux activités du lieu d'enfouissement technique (LET) Roland Thibault continuent d'indisposer des citoyens du secteur. Une demande a été adressée par une voisine aux maires de la MRC de la Haute-Yamaska pour analyser les risques potentiels sur la santé humaine des gaz produits par l'entreprise de Sainte-Cécile-de-Milton. Les élus ont choisi d'appuyer la requête et de demander au ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques d'effectuer les analyses appropriées.
Cette initiative fait suite à l'intervention de deux citoyens lors de l'assemblée publique de la MRC, en juin dernier. Devant leur inquiétude, les élus ont convenu de les supporter auprès des instances gouvernementales. Selon la directrice générale de la MRC, Johanne Gaouette, cette demande a déjà été acheminée au Ministère, dont relève ce type d'activités.
Le maire de Sainte-Cécile, Paul Sarrazin, a voté en faveur de cette résolution. Il laisse néanmoins entendre que les activités du LET Roland Thibault sont bien contrôlées. «On reçoit à l'occasion des plaintes pour les odeurs, liées à la maintenance ou à la récupération d'énergie. Mais on a une très bonne collaboration avec l'entreprise. Ils nous avisent généralement à l'avance lorsqu'il y a des interventions particulières sur le site.»
Oui, dit-il, en période de chaleur, les odeurs peuvent être plus incommodantes. Mais le comité de vigilance, spécialement créé pour suivre la compagnie, fait bien son travail, assure-t-il. «Je comprends les citoyens, mais on est privilégiés d'avoir sur notre territoire un site d'enfouissement bien géré...»
En ce qui a trait à la municipalité de Sainte-Cécile, ajoute le maire, on ne relâche pas l'attention. «Quand il y a une plainte, on la transmet aux gestionnaires du site. Il n'y pas de mauvaise communication.»
Tous les détails dans notre édition de vendredi