Des municipalités de la région, dont Bedford, Lac-Brome, Cowansville et Farnham, ont donné le feu vert aux ventes de garage sur leur territoire cette fin de semaine.
Des municipalités de la région, dont Bedford, Lac-Brome, Cowansville et Farnham, ont donné le feu vert aux ventes de garage sur leur territoire cette fin de semaine.

Les ventes de garage version COVID-19

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Si les ventes de garage demeurent interdites dans certaines municipalités, elles seront de nouveau permises à quelques endroits, à partir de cette fin de semaine. C’est notamment le cas à Bedford et à Lac-Brome. Mais la chasse aux aubaines devra aussi se mettre en mode COVID-19, alors qu’une série de mesures sanitaires devra être respectée.

Distanciation physique de deux mètres entre les personnes; maximum de 10 personnes à la fois provenant d’un maximum de trois ménages; désinfection régulière des mains et des objets manipulés; port du masque recommandé, voire obligatoire; contacts directs comme accolades ou poignées de main à éviter: la liste des consignes est longue.

Mais, même si tout cela fait désormais partie du quotidien, les citoyens qui organisent une vente de garage devront «faire preuve de vigilance», relève le responsable des communications à la Ville de Lac-Brome, Ghyslain Forcier.

«On se fie sur le bon sens et la responsabilité citoyenne», renchérit le maire de Bedford, Yves Lévesque.

Rendez-vous du week-end

M. Lévesque affirme que l’administration municipale avait des demandes de citoyens pour la reprise des ventes-débarras depuis le mois de juin. Et les pressions se sont accentuées, dit-il, alors qu’elles ont de nouveau été autorisées au cours des dernières semaines dans d’autres régions.

Résultat: le feu vert a été donné aux ventes de garage à Bedford ce week-end, soit les 5, 6 et 7 septembre, pour la première fois de l’été. En principe, selon la réglementation municipale, il sera à nouveau possible de répéter l’expérience la première fin de semaine d’octobre.

Le maire de Bedford précise que le bureau de la députée de Brome-Missisquoi, ainsi que l’Association des directeurs municipaux du Québec ont été consultés sur cette question.

Une tournée rapide a aussi permis de confirmer que les ventes-débarras sont également autorisées ce week-end à Cowansville (5 et 6 septembre), Farnham (du 4 au 7 septembre), Lac-Brome et Saint-Paul-d’Abbotsford (5 au 7 septembre).

À Lac-Brome, les tables pourront être dressées à l’avant des résidences à partir de samedi. Dans cette municipalité, elles sont généralement permises tous les week-ends, jusqu’à la fin octobre. L’achat d’un permis au coût de 10$ est toutefois nécessaire.

«Ça tenait à coeur des citoyens. On a été interpellés à quelques reprises», fait aussi valoir Ghyslain Forcier. Curieusement, aucun permis n’avait toutefois encore été émis jeudi matin à cet effet.

Dans d’autres villes comme à Granby, Bromont et Acton Vale, les ventes de garage permises en septembre, selon le calendrier adopté avant la pandémie, ont déjà été annulées.