Plus romantiques que jamais, Les Trois Accords, mais à leur façon.

Les Trois Accords s'amènent à Waterloo samedi

C'est à Granby, ce vendredi, que Marie-Mai entame sa tournée québécoise. Et c'est à Waterloo, le lendemain, que Les Trois Accords vont briser la glace. Enfin presque.
Presque, parce qu'ils ont joué à Sainte-Martine, sur la Rive-Sud, la semaine passée. À la Maison de la culture, en fait, ce sera le deuxième show de leur tournée. Mais bon, premier ou deuxième spectacle, on ne se chicanera pas pour ça.
«On va juste être meilleurs parce qu'on l'a fait une fois! , lance le batteur Charles Dubreuil à l'autre bout du fil. Je te promets un show intense. Tsé, un vrai show des Trois Accords!»
Car Les Trois Accords nous ont effectivement habitués à de l'intensité en spectacle. Des shows courts qui dépassent rarement 75 minutes, mais qui sont pleins d'énergie.
Tous les détails dans notre édition de mercredi