Le maire de Shefford, André Pontbriand

Les taux de taxes demeurent les mêmes à Shefford

Les contribuables sheffordois verront bien peu de différences sur leur compte de taxes en 2017. Fixé à 0,69 $ du 100 $ d'évaluation l'an dernier, le taux de taxation des immeubles résidentiels, agricoles, de six logements et plus, et celui des terrains vagues restera le même pour la prochaine année.
Le statu quo s'appliquera également aux immeubles non résidentiels et industriels, soumis à un taux de 1,065 $ du 100 $. 
« C'est important que le compte de taxes ne soit pas trop élevé. On tente de garder un taux raisonnable pour les citoyens », affirme le maire André Pontbriand.
Adopté en séance extraordinaire par les élus cette semaine, le budget de la prochaine année prévoit une seule hausse - de 1 $ -, liée à la gestion des matières résiduelles et recyclables. Le montant de cette compensation passera ainsi de 140,50 $ à 141,50 $ pour les propriétaires­ d'immeubles­ résidentiels.
En revanche, la vidange des fosses septiques coûtera 84 $ aux citoyens, soit 5 $ de moins qu'en 2016. Les frais pour les services d'écocentres de Granby et de Waterloo demeureron­t à 45 $ par porte.
Quant aux propriétaires d'immeubles industriels, commerciaux et institutionnels (ICI), ils payeront 163,50 $ pour la disposition de leurs matières recyclables.
Le budget de Shefford sera haussé de 122 286 $ en 2017, pour atteindre 8 602 785 $. Les augmentations de dépenses les plus notables toucheront l'administration générale (121 906 $) et le transport (64 120 $), mais les débours seront notamment en baisse du côté des immobilisations (- 54 443 $) et de l'urbanisme (- 39 123 $).
Dans le cas du secteur des rues Sylvie, France et Lafrenière, les résidants devront acquitter une facture pour l'aqueduc (216 $ pour l'entretien et 375,56 $ pour l'emprunt) et pour l'égout (304 $ pour la maintenance et 334,25 $ pour l'emprunt).
En 2017, la valeur des immeubles demeurera stable à Shefford, le rôle d'évaluation foncière étant valide jusqu'en 2018.
La valeur foncière totale de la municipalité ne cesse néanmoins d'augmenter; chiffrée à 873,3 millions $ cette année, elle grimpera à 888,2 millions $ en 2017.
Immobilisations
Au chapitre des immobilisations, la municipalité a inclus dans son plan triennal d'immobilisations 2017, 2018, 2019 des investissements de 1 364 768 $ pour la prochaine année. De ce montant, 985 075 $ seront consacrés à son réseau routier. La nature de ces travaux sera rendue publique en début d'année, laisse entendre le maire André Pontbriand. « On maintient le cap. »
En 2018, les dépenses pour le réseau routier grimperont à 1 100 000 $ sur un total de 1 610 000 $ en immobilisations.
Le plan de 2019 prévoit aussi 1 100 000 $ pour l'amélioration des routes. Les investissements seront toutefois un peu moins élevés, à 1 553 100 $.
Un circuit patrimonial dans l'air
Comme plusieurs de ses voisines, la municipalité de Shefford possèdera bientôt son circuit­ patrimonial. 
Piloté par l'organisme sans but lucratif Savoir Explorer, le projet devrait proposer un itinéraire de près de 50 kilomètres composés d'éléments du patrimoine - paysages, bâtiments, ancêtres - et de faits historiques liés au grand Canton­ de Shefford. Ce vaste territoire, datant de 1792, couvrait près de « dix milles par dix milles », rappelle le maire André Pontbriand, avant que des parties soient cédées aux municipalités limitrophes­ au fil du temps.
« Un circuit de ce genre est important, sinon la mémoire va se perdre, fait remarquer M. Pontbriand, lui-même auteur de l'essai historique intitulé Du Township of Shefford au Canton de Shefford. Ce dernier donne en exemple les anciennes mines de cuivre qui ont été en activité dans le secteur de Frost Village à une certaine époque et dont peu de gens se souviennent.
Cet endroit, comme plusieurs autres, pourrait donc faire partie de ce futur trajet que les citoyens et les touristes auront le loisir de découvrir au moyen d'une carte routière et d'un audioguide.  
La mise en place du circuit est estimée à 60 800 $. En septembre dernier, la municipalité de Shefford­ avait consenti une contribution de 1000 $ en services et 1000 $ en argent, advenant le cas où Savoir Explorer obtenait une aide financière du Fonds de développement des communautés de la MRC de la Haute-Yamaska. Or, cette semaine, le projet a reçu 20 272 $ du Fonds. 
La municipalité s'engage donc à promouvoir le circuit et à le mettre à jour au besoin.
Les responsables du dossier espèrent inaugurer cet attrait en 2017, alors qu'on soulignera le 225e anniversaire du grand Canton­ de Shefford.