Les amateurs de sports de glisse se sont donné rendez-vous à Mont Sutton pour la journée d’ouverture, samedi.

Les skieurs à l’assaut de Mont Sutton

Les sourires étaient contagieux au pied des pentes de ski de Mont Sutton. La station de ski a ouvert ses pistes officiellement samedi, alors que la montagne avait déjà reçu 68 cm de neige à sa base et 88 cm au sommet. Au comble de l’excitation, les skieurs et planchistes ont enfilé leurs habits de neige pour aller jouer dehors.

Un 24 novembre, avoir autant de neige peut aujourd’hui sembler improbable. Et c’est pourtant ce qui se passe. « C’est ça qui est incroyable. Un 24 novembre et avoir 12 pistes d’ouvertes ! Il y a encore des espaces à découvert, mais une ouverture deux semaines d’avance c’est vraiment cool. » Marc-Antoine Fournier avait déjà prévu venir à Sutton ce week-end, mais pour pratiquer du ski-raquette. 

Quand son ami Julien Campeau et lui ont vu que les télésièges allaient être en action, les deux Montréalais ont plutôt décidé d’y aller pour le ski alpin. M. Campeau participera au 24 h Tremblant — un défi sportif et caritatif à relais — dans deux semaines et l’occasion était parfaite pour entraîner ses jambes, même si le retour en piste n’est pas facile, dit-il.

« La quantité de gens m’impressionne, ajoute M. Fournier. Il y a vraiment beaucoup de monde. »

Les conditions étaient dignes du printemps. Le mercure était supérieur à zéro et la neige était collante, souligne pour sa part la Longueuilloise Catherine Chantal-Boivin. « C’est bien que Sutton ait profité des conditions de neige pour ouvrir plus tôt, commente-t-elle alors qu’elle vient de descendre sur sa planche à neige avec Caroline Allen. Dès que la neige commence à tomber et que les gens chialent, nous on pense au ski ! »

Elle était accompagnée de son conjoint et d’un couple d’amis de Belœil. Ils étaient tous équipés de planches et de skis pour s’amuser tout au long de la journée, et voyagent même à l’extérieur du Québec pour dévaler les pentes. De vrais mordus.

« Ça ne peut pas être mieux », laisse tomber pour sa part Maurice Tessier, de West Brome. « À part la 139, c’est parfait », renchérit de son côté Alain Beauregard, venu de Granby pour skier.

La route 139 a fait l’objet de travaux de pavage provisoire entre West Brome et Sutton, samedi, ce qui a occasionné des retards.

M. Tessier a fait un retour à Sutton où il a skié chaque année entre 1961 et 2008, environ. Il a ensuite changé son abonnement de saison pour celui de Bromont, qui ouvre cependant la semaine prochaine. Il assure avoir déjà skié à ce temps-ci de l’année. « Ici à Sutton, j’ai déjà skié en octobre, mais on montait à pied. »

Ils sont venus prendre de bonnes bouffées d’air frais et ont été servis.

Pluie à Granby, neige à Sutton

Mme Chantal-Boivin croit que certaines stations ont été un peu prises de court par la saison hâtive. Bromont, montagne d’expériences, par exemple, a prévu la fin des travaux de sa nouvelle remontée mécanique pour le 30 novembre. L’ouverture une semaine après Sutton permet aussi d’avancer les travaux. Les canons fonctionnent tout de même à plein régime.

À Sutton, il y a un manque de personnel, souligne Nadya Baron, dans tous les départements. Il faudra pourvoir les postes rapidement puisque la saison est déjà bien entamée.

« Quelle belle journée ! Tout était au rendez-vous. Le couvert de neige est exceptionnel pour ce temps-ci de l’année. On a ouvert 12 pistes et deux télésièges dans un secteur pour skieurs de niveaux débutant et intermédiaire. L’achalandage était plus important que la normale à la première journée de ski », illustre Mme Baron, directrice marketing de Mont Sutton.

Difficile pour l’instant de dire combien d’amateurs de sports de glisse ont profité de la journée samedi, mais chose certaine, la saison a commencé en force.

La station de ski est ouverte jusqu’à nouvel ordre. Pour l’instant, les installations sont en activité durant le week-end jusqu’au 15 décembre, date à partir de laquelle il sera possible de skier 7 jours sur 7.

Même si la pluie s’est invitée dans le décor hivernal, il est probable que les précipitations tombent sous forme solide à Sutton. « Je regarde le site Snow Forecast parce qu’ils tiennent compte de l’altitude, et c’est de la neige ici », remarque Mme Baron. Elle s’attend tout de même à ce qu’il y ait moins de monde dimanche en raison de la pluie ailleurs dans la région.

Mme Baron invite les skieurs et planchistes à consulter le site web de Mont Sutton pour connaître les conditions de neige et le nombre de pistes ouvertes.