Le Magasin général de Saint-Armand abolit graduellement les sacs de plastique dans son commerce. L’entreprise s’est inspirée de ce qui s’est fait au printemps à Bromont, soit le partage de sacs réutilisables.

Les sacs de plastique bannis au Magasin général de Saint-Armand

Le Magasin général de Saint-Armand abolit graduellement les sacs de plastique dans son commerce. L’entreprise s’est inspirée de ce qui s’est fait au printemps à Bromont, soit le partage de sacs réutilisables.

« Les clients réguliers peuvent prendre un sac dans la boîte et les gens qui ont des sacs de trop les déposent dans la boîte », explique Maryse Déry, conjointe du propriétaire.

Conseiller municipal à Bromont, Michel Bilodeau a initialement trouvé l’idée à Montréal, dans le quartier Rosemont, où une association de marchands a mis en place des boîtes de sacs à partager.

Ce nouveau mode de fonctionnement est en vigueur depuis une dizaine de jours au Magasin général de Saint-Armand, même si Maryse Déry garde encore quelques sacs de plastique derrière le comptoir pour les résistants. Certains clients lui ont fait savoir leur désaccord parce que ces sacs servent pour la litière de leur chat, par exemple. « Mais je les avise. Éventuellement, j’en aurai plus de sacs. Le projet est de ne plus avoir de sacs de plastique. On peut prendre aussi des boîtes de carton si quelqu’un achète beaucoup de produits. »

Mme Déry n’a pas encore eu l’occasion de prendre les commentaires de ses clients, mis à part ceux qui veulent des sacs de plastique pour la litière du chat.

Notons que la litière et les excréments d’animaux sont acceptés dans le bac brun — en vrac ou dans un sac de papier.