Pour marquer ses cent ans, une célébration d’anniversaire a été organisée par le personnel à l’attention de John Curley, un sergent colonel retraité au sein de l’armée canadienne originaire de l’ouest du pays.
Pour marquer ses cent ans, une célébration d’anniversaire a été organisée par le personnel à l’attention de John Curley, un sergent colonel retraité au sein de l’armée canadienne originaire de l’ouest du pays.

Les Résidences du Collège fêtent leur premier centenaire

Marie-Ève Martel
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est
Le coeur est à la fête aux Résidences du Collège, à Saint-Césaire, alors qu’un tout premier résident atteindra l’âge vénérable de cent ans, vendredi.

John Curley soufflera en effet une centaine de bougies, devenant ainsi la deuxième personne demeurant dans la municipalité à atteindre cet important jalon, nous a-t-on confirmé du côté de la Ville.

Pour l’occasion, une célébration d’anniversaire a été organisée par le personnel de la résidence pour personnes âgées à l’attention de M. Curley, ayant servi à titre de sergent colonel retraité au sein de l’armée canadienne. Né au Manitoba, le jubilaire, qui demeure aux Résidences du Collège depuis quelques mois, semblait ravi de cette petite fête, où un gâteau au chocolat et du moût de pommes ont été servis.

Le vétéran a voyagé dans plusieurs pays du monde avant de venir s’établir dans la région de Saint-Jean-sur-Richelieu, d’où était originaire sa défunte épouse Gisèle Grenon, avec qui il s’est marié à son retour au pays à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

De leur union est née une fille, Anne, qui leur a donné un petit-fils, Tom.

Après sa retraite des forces armées, M. Curley a oeuvré comme contremaître à l’usine de Singer, à Montréal, ainsi que comme machiniste à l’usine de Ford à Windsor, en Ontario.

Vendredi, M. Curley recevra la visite d’un représentant de la municipalité pour souligner cet important anniversaire.