Le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin

Les rendez-vous Gêné de jeter : une première en Haute-Yamaska

« Est-ce possible de mieux consommer ? » « Le zéro déchet, est-ce que c’est compliqué ? » Les citoyens de la Haute-Yamaska auront bientôt des réponses aux questions qu’ils se posent au sujet de l’environnement et de la gestion des matières résiduelles. La MRC les invite à prendre part gratuitement au tout nouvel événement Rendez-vous Gêné de jeter, qui se tiendra du 22 avril au 4 mai un peu partout sur le territoire.

Les personnes intéressées par le sujet auront le choix entre huit activités ou conférences, dont l’objectif avoué est de refléter les tendances de l’heure, et offrir les outils et les connaissances pour faire la différence en matière d’environnement. Plusieurs invités proviendront de la région, mais on pourra également entendre des experts québécois du mouvement zéro déchet.

« Les Rendez-vous Gêné de jeter font écho aux préoccupations et aux aspirations de la communauté yamaskoise que nous avons pu observer sur le terrain. Ils reflètent également les tendances que nous espérons voir s’accentuer dans notre région au cours des prochaines années afin de cheminer vers une société sans gaspillage, une société plus verte et plus responsable », a déclaré le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin. 

Dévoilée au restaurant Maison Boire, reconnu pour ses pratiques innovantes et écoresponsables, la programmation débutera le 22 avril, Jour de la Terre, par la conférence Le zéro déchet déculpabilisant. Cette présentation, offerte au Cégep de Granby par la blogueuse Laure Caillot, vise à démontrer qu’il est possible de changer ses habitudes, un geste à la fois.

À LIRE AUSSI: Maison Boire de Granby : le restaurant le plus vert au Canada

Le 27 avril à la Distillerie La Chaufferie de Granby, se tiendra le panel de discussion Composter en entreprise, en présence de quatre entrepreneurs et responsables d’institutions de la région pour qui la gestion des matières organiques est un enjeu prioritaire. 

Le 30 avril à la Maison de la culture de Waterloo, Valérie Leblanc de la MRC de la Haute-Yamaska proposera aux participants des outils pour mieux recycler, lors de la conférence Déconstruire le mythe du recyclage

Mélissa de La Fontaine animera pour sa part un atelier de fabrication de produits ménagers zéro déchet. L’activité aura lieu au centre communautaire de Roxton Pond le 2 mai. 

Le 4 mai, le Cégep de Granby accueillera Amélie Côté dans le cadre de la conférence Agir contre l’obsolescence, c’est possible !, jumelée à un kiosque du Coin du réparateur et à un kiosque d’information sur la revalorisation.

Dans le cadre de ces rendez-­vous printaniers, la bibliothèque de Waterloo et la bibliothèque de Granby organiseront également des activités en lien avec la surconsommation et l’anti-gaspillage.

Selon Paul Sarrazin, une telle initiative est la suite logique de ce qui se fait déjà en Haute-­Yamaska en matière d’éducation et de sensibilisation. Malgré les bons résultats que la MRC connaît en gestion des matières résiduelles, pas question de s’asseoir sur ses lauriers. 

« La MRC est reconnue comme pionnière pour ses façons de faire, mais il y a encore beaucoup d’interrogations. On veut démystifier tout ça et encourager les gens à maintenir les gestes. Il ne faut jamais arrêter de faire des efforts. Il y a encore beaucoup à faire. »

Pour tout savoir sur la programmation de cet événement, on visite le genedejeter.com/RDV ou on s’abonne à la page Facebook Rendez-vous Gêné de jeter.