Les poules urbaines figurent dans le prochain règlement de contrôle des animaux à Sutton.
Les poules urbaines figurent dans le prochain règlement de contrôle des animaux à Sutton.

Les poules urbaines bientôt autorisées à Sutton

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est
Les Suttonnais devraient pouvoir bientôt adopter de 2 à 5 poules pour avoir des œufs frais dans leur cour arrière. Une disposition à cet effet est inscrite dans le nouveau projet de règlement concernant le contrôle des animaux sur le territoire de Sutton.

L’autorisation des poules urbaines sur les terrains privés a fait partie des discussions autour de la table du conseil. Une section y est dédiée dans le nouveau règlement présenté au conseil lundi soir.

Entre deux et cinq poules pourront être gardées par terrain, uniquement dans les zones ou les secteurs qui permettent l’usage «habitation unifamiliale», peut-on lire dans le projet de règlement disponible en ligne. Celui-ci interdit par ailleurs la présence de coqs.

Les poules devront être gardées en permanence à l’intérieur d’un poulailler ayant un parquet extérieur grillagé pour les empêcher d’être en liberté sur le terrain de leur gardien et ceux des voisins.

Un maximum d’un poulailler sera permis par terrain. Sa configuration devra permettre aux poules de trouver de l’ombre en été et d’être confortablement au chaud en hiver en plus d’avoir une bonne ventilation.

Contrairement aux fermes qui élèvent des poules, les gardiens de poules urbaines ne pourront pas vendre leurs œufs ou autres produits dérivés.

Par ailleurs, un permis pour la garde de poules urbaines sera requis, de même qu’un permis de construction pour le poulailler. La Ville compte par ailleurs recueillir les commentaires des citoyens, consciente que certains s’y opposent, dans les prochains jours.