Les pompiers waterlois se sont exercés sur les glaces du lac Waterloo, dimanche. Ils ont pratiqué une nouvelle technique de sauvetage avec une échelle.

Les pompiers s'exercent au lac Waterloo

Les pompiers de Waterloo et de Bromont ont pris part à des exercices de sauvetage sur glace, au lac Waterloo, ce week-end.
« On doit faire ça chaque année pour se remettre à niveau, explique le directeur du service de sécurité incendie de Waterloo, Patrick Gallagher. Ce n'est pas une intervention qui arrive fréquemment, donc c'est normal de perdre la main un tout petit peu. L'important, c'est d'être prêts en tout temps quand ça se produit. »
Samedi, une quinzaine de pompiers de Bromont se sont exercés. Le lendemain, une douzaine de sapeurs de Waterloo ont pris le relais. La fin de semaine dernière, ils étaient une dizaine sur les glaces en provenance de Roxton Pond. « Ça vient peaufiner nos connaissances et nos habiletés lors de sauvetages sur glace. Un instructeur est sur place pour nous conseiller », indique M. Gallagher.
« Les conditions météorologiques sont bonnes présentement pour faire ce genre d'exercice. Nous avons déployé notre poste de commandement. À tour de rôle, les pompiers effectuent une tâche différente pour procéder à un sauvetage... et parfois, ils sont eux-mêmes une "victime" qu'il faut sauver », ajoute-t-il. 
Équipés d'un bateau léger, appelé Polar, de combinaisons qui conservent la chaleur malgré l'eau froide, de câbles et de poulies, ainsi que d'une veste de flottaison, les techniciens en sauvetage sur glace ont tout l'attirail nécessaire pour aller rejoindre la victime.
Les sapeurs waterlois ont pratiqué une nouvelle technique de sauvetage, équipés d'une échelle.
Patrick Gallagher appelle les gens à la prudence, car la glace est très instable en cette période de l'année, notamment avec les épisodes de redoux. Il est d'ailleurs interdit de pratiquer la pêche sur la glace sur le lac Waterloo.