Un tronçon de la rue Saint-Charles Sud, entre les rues Bergeron et Guertin, a été bloqué pendant une heure durant l’intervention des policiers.
Un tronçon de la rue Saint-Charles Sud, entre les rues Bergeron et Guertin, a été bloqué pendant une heure durant l’intervention des policiers.

Les policiers viennent en aide à une femme tenant des propos suicidaires

Roxanne Caron
Roxanne Caron
La Voix de l'Est
Les policiers du Service de police de Granby ont été appelés à venir en aide à une femme en détresse psychologique sur la rue Saint-Charles Sud, mercredi, vers 15h.

«On a reçu un appel concernant une femme qui tenait des propos suicidaires et qui venait de quitter sa résidence en véhicule », explique le porte-parole du service de police granbyen, Guy Rousseau.

Une trentaine de minutes plus tard, les policiers l’ont retrouvé à bord de sa voiture dans le stationnement de Pièces d’autos Samson. Ils sont entrés en contact avec elle, mais la femme de 36 ans refusait de sortir de sa voiture. Elle n’était toutefois pas agressive.

«Elle avait plusieurs couteaux et des médicaments, ce qui a fait que les policiers ont cerné la voiture et négocié avec la dame le temps qu’elle revienne à elle», poursuit Guy Rousseau.

Ce n’est qu’une heure plus tard que la femme a finalement coopéré.

Elle a été transportée au centre hospitalier pour évaluer son état psychologique et soigner certaines blessures qu’elle s’est infligées.

Un tronçon de la rue Saint-Charles Sud, entre les rues Bergeron et Guertin, a été bloqué pendant une heure durant l’intervention des policiers.