Plusieurs municipalités de la région attendent les directives de la Santé publique au sujet de la collecte de bonbons. Certaines ont un plan B, d’autres pas.
Plusieurs municipalités de la région attendent les directives de la Santé publique au sujet de la collecte de bonbons. Certaines ont un plan B, d’autres pas.

Les municipalités en attente des directives de la Santé publique pour l’Halloween

Marie-France Létourneau
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est
Qu’arrivera-t-il à la traditionnelle cueillette de bonbons à l’Halloween? La question taraude tous les enfants. Plusieurs municipalités de la région estiment toutefois que ce ne sont pas à elles de fixer les règles et attendent les recommandations de la Santé publique.

«On va suivre ce que la Santé publique va nous recommander. On attend les instructions», a affirmé jeudi le chef de la division communications à la ville de Granby, Marc Antoine Morin.

Plus tôt cette semaine, les municipalités de Rouyn-Noranda et d’Amos ont décidé d’annuler la collecte de bonbons et d’organiser des activités et concours autour de la fête de l’Halloween. Mais, dans la région, peu de municipalités semblent prêtes à leur emboîter le pas.

À Granby, il n’est pas non plus à «l’ordre du jour de préparer un plan en parallèle», à l’instar d’autres villes, ajoute Marc Antoine Morin.

La situation est similaire à Bromont. «Nous sommes dans l’attente des directives de la Santé publique qui fera ses recommandations sur la cueillette des bonbons porte-à-porte. Il n’y a pas de plan B pour le moment», affirme la directrice des communications, Catherine Page.

Dans les circonstances, Bromont a aussi mis une croix sur les activités organisées traditionnellement, dont le Manoir hanté au Centre culturel St-John, pour éviter de favoriser les rassemblements, explique Mme Page.

Activités

La Ville de Cowansville est aussi en mode attente, mais elle travaille néanmoins sur un projet, question de ne pas laisser les enfants en plan, a laissé savoir par courriel la directrice du service des communications et relations avec les citoyens, Fanny Poisson.

«Peu importe la décision de la Santé publique, la Ville organisera quelque chose pour les petits monstres, tout en respectant les règles sanitaires en vigueur», dit-elle.

Qu’il y ait une collecte de bonbons ou pas, d’autres municipalités de la région ont voulu profiter de la fête pour animer et colorer leur milieu. C’est le cas de Bedford, qui organise un concours de décoration d’Halloween, ainsi qu’un rallye.

«Neuf araignées géantes ont fait leur nid dans différents endroits publics dans la Ville de Bedford. Aide-nous à les trouver à l’aide des indices», annonce la Ville sur son site internet en invitant les citoyens à se photographier avec chacune des araignées et à lui faire parvenir les photos. Un sac de bonbons leur sera offert en guise de récompense.

La municipalité de Bedford précise par ailleurs «demeurer à l’affût» des mesures gouvernementales qui seront annoncées pour la cueillette des bonbons le 31 octobre.

Lac-Brome a pour sa part opté pour un concours de décoration de citrouilles et un atelier de décoration de citrouilles pour les 3 à 12 ans.