Jean-Michel Ryan, copropriétaire du Mont-Sutton, Jacques Demers, de la corporation du Mont-Orford, Charles Désourdy, président de Bromont montagne d’expériences, et Pierre Bourdage, directeur général de Owls Head, se sont associés pour créer une carte universelle pour les quatre stations de ski de la région.

Les montagnes lancent L’Est Go

Les quatre stations de ski de la région s’associent pour lancer un laissez-passer universel. Avec cette initiative, Mont-Sutton, Mont-Orford, Bromont et Owl’s Head veulent principalement attirer des gens de l’extérieur du Québec.

La carte l’Est Go permet d’acheter des billets qui sont échangeables dans n’importe quelle des quatre stations.  

« Ça donne une flexibilité aux gens pour aller skier, mais aussi un pouvoir d’attraction pour la région, indique Marc-André Meunier, directeur marketing et communication de Bromont. L’idée, c’est de stimuler une visite supplémentaire. »

Le projet cible les Québécois des autres régions, mais surtout les Ontariens et les Américains.

« En Ontario, c’est là qu’il y a le plus de skieurs, mais le moins de montagnes, souligne M. Meunier. Pour eux l’attractivité des Cantons-de-l’Est est bonne avec la nouvelle autoroute 30. Ce produit-là donne une occasion supplémentaire pour capter ce marché. »

« Je le vois vraiment comme une opportunité de se mettre en valeur dans les marchés américains et du côté ontarien, mentionne Yves Juneau, président directeur général de l’Association des stations de ski du Québec. On peut skier partout en Amérique du Nord, mais d’avoir une offre avec quatre stations accessibles avec la même passe, on voit ça rarement. On vient d’être plus attrayant que peut-être l’État du Vermont ou l’État de New York parce qu’en plus on a une qualité de neige plus intéressante. On va avoir une bonne force de frappe avec ce produit. »

Le visuel présenté mercredi matin était d’ailleurs complètement en anglais pour être présenté dans des salons en Ontario.

L’entente pour la répartition de l’argent entre les stations est confidentielle, mais M. Meunier confirme qu’il y a une « redistribution en fonction des visites. »

La carte est en vente dès maintenant au www.lestgo.ski. Il est possible d’acheter entre deux et huit billets pour l’instant.

Le ski dans les Cantons-de-l’Est est le deuxième marché en importance au Québec avec une part de marché de 21,7 % et 1 355 000 visites l’an dernier.