Les Inouk prennent les devants

Le Collège Français de Longueuil s'est imposé comme une des meilleures équipes de la Ligue junior AAA après les Fêtes et il vient d'éliminer les Condors de Kahnawake, pas une vilaine formation, en trois matches. Mais mardi soir, il n'a pas joué comme un club en mesure de véritablement inquiéter les Inouk au cours de cette ronde quart de finale...
Les Inouk l'ont emporté 6-2 au Centre sportif Léonard-Grondin. Les Granbyens ont fait ce qu'ils avaient à faire pour gagner et on ne peut pas honnêtement pas leur reprocher grand-chose. L'effort y était, on n'avait pas l'impression d'avoir une équipe rouillée devant nous et ils ont fait un bon match, point.
Mais on a quand même le sentiment, voire la certitude, que le Collège Français est capable de mieux. Faudra voir au Colisée Jean-Béliveau, demain soir, lors du deuxième match.
«C'est un bon départ, a dit David Lapierre. Oui, nos joueurs ont bien répondu. Les gars ont travaillé, ils étaient prêts à faire face à la musique. Est-ce que Longueuil peut faire mieux? Moi, j'ai vu un club talentueux et un club qui travaille fort de l'autre côté ce soir...»
Pierre-Olivier Marcoux a dirigé l'attaque des Inouk avec deux buts et deux passes. Samuel Landry, aussi avec deux buts, Jason Houde et Jason Crack (il a ajouté une passe) ont complété. Jonathan Delorme a récolté deux mentions.
Alexis Guilbault et Karl Léveillé ont assuré la riposte des visiteurs qui, il faut le dire, se sont butés à un Charles-Étienne Martin encore excellent. Le vétéran gardien, qui a fait face à 32 lancers, a été particulièrement brillant en première période, au cours de laquelle il a effectué plusieurs gros arrêts.
Couverture complète du match dans La Voix de l'Est de mercredi.