Les Inouk perdent en tirs de barrage à St-Jérôme

En arrière 5-3 avec six minutes à faire à la troisième période, les Inouk ont failli faire le coup aux Panthères de St-Jérôme, mercredi soir. Mais les meneurs au classement général de la Ligue junior AAA se sont finalement sauvés avec une victoire de 6-5, en tirs de barrage, devant une décevante foule de 595 spectateurs à l'Aréna Melançon.
Après que Samuel Landry a réduit l'écart à 5-4 en désavantage numérique à 16:56 minutes, Jason Houde a créé l'égalité à 19:23, semant ainsi l'émoi parmi les partisans de Panthères. Aucun but n'a ensuite été marqué en prolongation.
En fusillade, Jason Crack, Érik Longtin et Samuel Landry ont été incapables de déjouer Philippe Gingras, qui a cependant été chanceux lorsque le tir de Landry a frappé la barre horizontale. Sur le premier tir des Panthères, Samuel Aquin a eu le dessus sur Charles-Étienne Martin, ce qui aura fait la différence.
«Ça a été un excellent match de hockey, a expliqué David Lapierre. Il y avait deux gros clubs sur la patinoire et ça paraissait. Les gens ont eu droit à un excellent spectacle.»
Nicolas-Lamoureux Bisson, Jean-Benoit Beaudry et Jason Crack (il a ajouté une passe) avaient marqué avant Landry et Houde, qui a aussi récolté une mention. Érik Longtin n'a pas enfilé l'aiguille, mais il a enregistré deux passes.
Jonathan Charbonneau a fait mal aux Inouk, lui qui a réussi un tour du chapeau.
Pour les Panthères, il s'agissait d'une 13e victoire de suite.
Les Inouk recevront les Condors de Kahnawake vendredi soir.
Tous les détails dans notre édition de jeudi