Jason Crack a joué les héros en inscrivant le but gagnant en fin de troisième période.

Les Inouk passent au tour suivant

Les Inouk ont eu chaud, mais ont finalement complété une belle remontée pour s'imposer 6-5 face au Collège Français de Longueuil, jeudi soir, au Colisée Jean-Béliveau.
Les Granbyens ont du même coup éliminé les champions en titre de la LHJAAAQ en six matches remportant leur série quarts de finale par la marque de 4-2.
«Je suis vraiment content pour mes joueurs. Ils ont vraiment le sort qu'ils méritaient. Ils ont donné un bel effort et fait preuve de beaucoup de caractère ce soir», a commenté l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre, quelques minutes après la partie.
Il a aussi tenu à rendre hommage à la troupe de Pierre Petroni qui n'a jamais baissé les bras même lorsque les Inouk semblaient en bonne voie de balayer la série. «Il faut donner crédit à Longueuil. Ils nous ont encore offert une bonne opposition ce (hier) soir et on peut dire qu'ils ont vendu chèrement leur peau. Ils n'ont jamais lâché même lorsqu'on menait 3-0 dans la série», a-t-il indiqué.
Même si son équipe tirait de l'arrière 2-0 au début du deuxième engagement, il assure que l'idée de revenir à Granby pour un septième match ne lui a pas effleuré l'esprit. «Non, je n'étais pas inquiet. Dans notre ligue, le vent peut tourner très rapidement de bord. On est demeuré en contrôle de nos émotions tout le long du match et on a continué d'appliquer notre plan de match. On a fait ce qu'on avait à faire», a-t-il résumé.
Tous les détails dans notre édition de vendredi