Les Inouk gardent encore le meilleur pour la fin

Les Lauréats de Saint-Hyacinthe sont débarqués à Granby avec une fiche de 14 victoires en 41 matches. Mais ils ont donné du fil à retordre, du moins pendant 40 minutes, aux Inouk. Mais les locaux ont néanmoins trouvé une façon d'ajouter deux points à leur fiche, eux qui l'ont emporté 8-3 à l'occasion de la huitième édition du match Foule plein.
Dans un Centre sportif Léonard-Grondin pouvant asseoir 2000 spectateurs et doté d'une nouvelle capacité maximale de 2600 personnes, ils étaient 2122, vendredi soir. Ce n'était pas l'ambiance qui manquait et les gens, clairement, ont apprécié le spectacle offert.
C'était l'égalité 3-3 après 40 minutes de jeu mais, comme ils l'ont si souvent fait cette saison, les Inouk ont réglé le cas de leurs adversaires en troisième période, cette fois en marquant cinq fois sans réplique. Oui, les Lauréats avaient hâte que ça finisse...
Érik Longtin s'est payé une soirée de quatre points, dont deux buts. Il n'est plus qu'à un seul but d'égaler le record d'équipe (43), qui appartient à Francis Marchand.
Il s'est encore amusé fermement avec Jason Houde, qui a réussi deux buts et une passe, et Jason Crack, qui a enregistré un but et deux passes.
Simon Bergeron a repoussé 25 lancers. Il s'est particulièrement imposé au cours des deux dernières périodes.
«C'est une soirée qui fait du bien, a lancé le gardien de 18 ans, qui ne l'a pas toujours eu facile dernièrement. Je n'ai pas eu beaucoup de tirs en première et j'ai mis un certain temps à embarquer véritablement dans le match. Mais en deuxième et en troisième, je me sentais très bien.»
Les Inouk ont rendez-vous avec le Titan, à Princeville, samedi après-midi.
Couverture complète du match dans notre édition de samedi.