Pierre-Olivier Marcoux, Samuel Landry, Érik Longtin et Nicolas Lamoureux-Bisson ont tous amassé un but et une passe.

Les Inouk en plein contrôle

Le Collège Français a offert une meilleure prestation que lors du premier match de la série, jeudi soir, au Colisée Jean-Béliveau de Longueuil. Mais devant une meilleure opposition, les Inouk ont aussi élévé leur niveau de jeu d'un cran.
Les Inouk l'ont emporté 5-2, eux qui mènent maintenant cette série quart de finale quatre de sept de la Ligue junior AAA par deux victoires à zéro. Oui, les Granbyens sont en plein contrôle de la situation.
Pierre-Olivier Marcoux, Samuel Landry, Érik Longtin et Nicolas Lamoureux-Bisson ont tous amassé un but et une passe. Raphaël Patry a enregistré l'autre filet.
Les Inouk ont chassé le gardien Max Smith, qui connaît une série difficile, à la suite de leur deuxième but. Smith et Benjamin Avoine-Jean ont fait face à 35 lancers.
Moins occupé que mardi, Charles-Étienne Martin a néanmoins connu un autre bon match. Il a bloqué 24 tirs et a cédé devant Francis Grenier et Deven Saint-Hilaire.
«Honnêtement, je suis satisfait de chacun de mes joueurs, a expliqué l'entraîneur David Lapierre. Les gars ont joué avec une intensité digne des séries éliminatoires et ils ont appliqué le plan de match, qui était de patiner et de lancer le plus souvent possible sur leur gardien en déficit de confiance (Smith), à la lettre. J'aime ce que je vois de mon équipe.»
Couverture complète du match dans La Voix de l'Est de vendredi.