Les Inouk doivent oublier le balayage

Le Collège Français de Longueuil a évité le balayage en signant une victoire sans équivoque de 10-6 face aux Inouk lundi soir au Colisée Jean-Béliveau. La série est maintenant 3-1 en faveur des Granbyens qui essaieront à nouveau d'en finir mardi devant leurs partisans.
Longueuil a finalement percé l'armure du gardien Charles-Étienne Martin en le déjouant à six reprises avant qu'il ne cède sa place à Simon Bergeron en troisième période. Martin, qui a multiplié les arrêts spectaculaires lors des derniers matches avait accordé seulement cinq buts en trois matches depuis le début de la série.
Jason Houde, Érik Longtin, Philip Sardhina, Guillaume Cloutier, Jason Crack, et Nicolas Lamoureux-Bisson ont tous marqué pour les Inouk. Karl Léveillé, avec un tour du chapeau, et Marc-Olivier Phaneuf, avec deux buts et quatres passes, ont mené l'offensive du côté de Longueuil lors de ce match sans lendemain pour les champions en titre.
«C'est un match à oublier. Ça fait mal de perdre de cette façon et c'est une bonne chose parce que ça ne peut que nous motiver à revenir en force. J'ai confiance en mes joueurs et je suis sûr qu'ils vont disputer un bon match demain (mardi soir)»,  a affirmé l'entraîneur-chef des Inouk, David Lapierre, après la défaite.
Les Inouk tenteront de porter le coup de grâce mardi soir à 19h lors du cinquième match qu'ils disputeront devant leurs partisans au Centre sportif Léonard-Grondin.
Tous les détails dans notre édition de mardi