Un tronçon de la rue Principale à Farnham est fermé à toute circulation en raison du danger que représentent les bâtiments incendiés en septembre.
Un tronçon de la rue Principale à Farnham est fermé à toute circulation en raison du danger que représentent les bâtiments incendiés en septembre.

Les immeubles incendiés au centre-ville de Farnham menacent de s’effondrer

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Un tronçon de la rue Principale à Farnham est temporairement fermé à la suite de l’incendie qui a lourdement endommagé quatre immeubles en septembre. Les bâtiments menacent de s’effondrer, ce qui a incité les autorités municipales à interdire l’accès à ce secteur, autant aux piétons qu’aux automobilistes.

Le feu d’origine électrique a lourdement endommagé les quatre bâtiments qui sont mitoyens, si bien qu’ils devront être démolis. Or, un des assureurs n’aurait pas achevé son rapport, ce qui retarde la démolition. « Pendant ce temps, on ne peut rien faire », précise le maire de Farnham, Patrick Melchior.

Le rapport d’un ingénieur mandaté par la Ville démontre que les immeubles risquent de s’écrouler, principalement en façade. « On ne peut pas laisser ça tel quel », insiste le maire. Devant un tel scénario, les autorités municipales ont décidé d’interdire le secteur à toute circulation par mesure préventive.

La rue Principale Est est donc fermée entre les rues Meigs et St-Charles.