Les immeubles incendiés au centre-ville de Farnham sont maintenant chose du passé. Ils sont tombés sous les pics des démolisseurs au cours des derniers jours.
Les immeubles incendiés au centre-ville de Farnham sont maintenant chose du passé. Ils sont tombés sous les pics des démolisseurs au cours des derniers jours.

Les immeubles incendiés à Farnham démolis

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Les immeubles incendiés au centre-ville de Farnham cet automne sont tombés sous le pic des démolisseurs au cours des derniers jours. Les travaux s’étireront sur plusieurs jours. Lancée dans un projet de dynamisation de son centre-ville, la Ville étudie diverses possibilités, dont celle de se porter acquéreur des terrains.

Pendant que la machinerie lourde est au travail, un tronçon de la rue Principale Est est fermée à toute circulation. Les travaux de démolition et de remblais devraient être exécutés d’ici le 18 décembre, ce qui permettra de redonner accès en totalité à cette artère.

Si le chantier n’est pas terminé avant la période du temps des Fêtes, la rue Principale sera rouverte, mais elle devra à nouveau être fermée en janvier pour terminer les travaux.

Rappelons que les bâtiments menaçaient de s’écrouler à la suite d’un incendie d’origine électrique qui les a lourdement endommagés en septembre dernier. Les immeubles abritaient à la fois des logements et des commerces. La dangerosité qu’ils représentaient nécessitait leur démolition.

Dynamisation du centre-ville

La Ville a récemment lancé son vaste projet FAbuleux centre-ville dans le but de le dynamiser, un travail accompli en collaboration avec Rues principales. L’objectif est de renforcer le rôle qu’il joue dans le quotidien des citoyens, dans l’identité de Farnham et dans l’économie locale. La Ville souhaite créer un centre-ville qui sera à la fois un pôle civique et d’affaires unique ainsi qu’un milieu de vie rassembleur.

C’est donc dans ce contexte que les élus étudieront si l’acquisition des terrains où les bâtiments incendiés se trouvaient cadrerait dans leur vision. « On est en réflexion, mais c’est trop embryonnaire pour le moment. C’est dans nos réflexions que la Ville achète ces terrains. Il y a beaucoup de personnes au sein de la population qui trouvent que ce serait une belle vitrine sur la Yamaska », explique Patrick Melchior, le maire de Farnham.

La première étape du projet est sur le point d’être complétée. Les citoyens, commerçants et travailleurs ont répondu en grand nombre à un sondage qui est maintenant terminé. Des 500 répondants espérés, ce sont plutôt 1055 personnes qui ont participé.

« On est très emballés par la participation de la population. Ça nous dit que c’est un dossier important pour elle », fait savoir Jennika Rodrigue-Lacasse, directrice du Service de planification et d’aménagement, et chargée du projet de dynamisation. Les informations recueillies sont actuellement colligées.

Celles-ci mettront la table pour la deuxième étape, celle des consultations publiques. La première, prévue le 12 janvier, se déroulera avec des citoyens invités par un comité déjà mis en place. La seconde rencontre ouverte à la population se déroulera par visioconférence le 26 janvier.