Les Hells Angels d'un peu partout au Québec et au Canada ont été nombreux à débarquer à Saint-Pie, samedi, pour célébrer le 20e anniversaire du chapitre «South».

Les Hells festoient à Saint-Pie

Les Hells Angels d'un peu partout au Québec et au Canada ont été nombreux à débarquer à Saint-Pie et dans la région de Saint-Hyacinthe, samedi, pour célébrer le 20e anniversaire du chapitre « South ».
À la Sûreté du Québec, qui était présente « en grand nombre » pour l'occasion, on ne signale aucun débordement. « Deux arrestations ont été effectuées, l'une pour possession de stupéfiants et l'autre pour conduite avec les capacités affaiblies. Également, 16 constats pour différentes infractions au Code de la sécurité routière ont été remis », indique le porte-parole de la Sûreté du Québec, Stéphane Tremblay. 
De grands chapiteaux avaient été érigés pour l'occasion, non loin d'une maison du Grand Rang Saint-François­, rapporte Le Journal de Montréal. Les policiers ont profité de la présence des motards pour rafraîchir leurs albums de photos. Selon le quotidien montréalais, des membres provenant d'aussi loin que la Colombie-­Britannique, l'Alberta et l'Ontario ont été vus sur place. 
Les agents ont ainsi pu observer à quoi ressemble présentement l'organigramme du club, qui sont les nouveaux membres et qui ont changé de grade, en plus de noter l'absence de certains membres habituels. 
Les motards ont été aperçus dans divers établissements hôteliers de Saint-Hyacinthe, où plusieurs policiers surveillaient leurs allées et venues. 
Section Sherbrooke toujours inopérante
Rappelons qu'en décembre dernier, à Sainte-Anne-de-Sorel, les Hells Angels ont profité de la fête soulignant leurs 39 ans d'existence au Canada pour afficher des vestes de la section de la ville de Québec, annonçant ainsi la réouverture du chapitre de la Vieille Capitale.
Le chapitre de Québec avait été inactif durant près de huit ans, soit depuis l'opération SharQc effectuée le 15 avril 2009, qui avait mené à la mise en accusation de 156 membres en règle et proches des Hells Angels.
Les sections South, Trois-Rivières et Québec ont été rouvertes au fur et à mesure que les motards condamnés dans le cadre du projet SharQc, ou qui ont bénéficié d'un arrêt des procédures, ont commencé à être libérés. Une section doit compter au moins six membres qui ne sont soumis à aucune condition judiciaire pour être active, rapporte La Presse.
Quatre des cinq chapitres que les Hells Angels comptaient avant la fameuse rafle anti-motards sont actifs. Seule la section de Sherbrooke demeure toujours inopérante.
Les motards à Saint-Pie
Ce n'est pas la première fois que des motards se pointent le bout du nez à Saint-Pie.
L'été dernier, les Dark Soul's, reconnus comme ayant des liens étroits avec les Hells Angels, sont venus festoyer à la salle de réception de l'érablière du Domaine de la Sève, non loin de l'endroit où le rassemblement de samedi dernier s'est tenu.
En 2008, à l'occasion du 30e anniversaire du chapitre de Montréal­ des Hells Angels, environ 500 motards, « prospects » et sympathisants s'étaient réunis au Camping Saint-Pie, toujours dans le même secteur.
Même scénario en 2007, alors que 225 membres en règle de tous les chapitres du Québec, de l'Ontario, de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan avaient réservé le Camping Saint-Pie.