Anne Marie Comparot
La Voix de l'Est
Anne Marie Comparot

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle

CHRONIQUE / Jacques Prévert a écrit la magnifique chanson Les feuilles mortes se ramassent à la pelle. Moi je m’interroge en regardant les feuilles sur mon terrain : je les ramasse ou je les regarde se décomposer ?

Sur ce sujet, les arguments fusent si l’on est plus écolo ou plus horticulteur. Tu parles d’un sujet excitant à débattre avec ma douce moitié : on les ramasse-tu les feuilles ma chérie? Ben non, j’ai vu que c’était pas super environnemental! Ah, bon?

Pour moi, ramasser ses feuilles mortes est une perte de temps. En plus, nos enfants ne peuvent même plus sauter dans ces tas de feuilles, nids à tiques par excellence. Bref pas d’intérêts pour nous!

Moi, je vois les feuilles sur mon terrain comme une richesse que finalement nous traitons comme un déchet. Wow minute, ces feuilles ont plusieurs utilités! Elles ajoutent de la matière carbonée, essentielle pour un bon compost domestique sans odeur. Ces feuilles peuvent servir de paillis pour protéger les végétaux et prévenir le cycle gel/dégel des racines pendant l’hiver. Elles sont de véritables couvre-sols pour les jardins. Déchiquetées, elles servent d’engrais pour la pelouse.

Je me rappelle un automne, nous sommes allés demander à nos voisins de Saint-Joachim-de-Shefford si nous pouvions prendre leur trésor en bordure de rue, soit sept sacs en papier pleins à craquer de feuilles mortes pour notre compost et notre jardin. Euh! Oui pas de problème… les voisins n’en revenaient pas.

Pour moi, c’est une aberration de penser qu’un camion qui utilise de l’énergie fossile épuisable vient chercher ces sacs de feuilles en plus de polluer et de contribuer au réchauffement climatique… ben voyons ! Dan Kraus, biologiste principal à Conservation de la nature Canada explique : «Même si c’est une excellente chose que des Villes font la collecte des feuilles pour les composter, la manière la plus écoénergétique est de laisser les feuilles mortes à même le sol.»

La vie est un cycle, les feuilles tombent et servent la nature autrement… Il suffit d’observer : elles tombent à l’automne, se décomposent et agissent comme un engrais pour le sol, fournissant une source naturelle de carbone pour la terre. Les feuilles mortes sont essentielles à la composition et à la structure du sol. Les feuilles créent aussi un espace de vie pour plusieurs petites bestioles durant l’hiver notamment des insectes qui sont une source alimentaire importante pour les oiseaux.

Bon d’accord, si vous avez beaucoup trop de feuilles mortes sur votre terrain (plus de 50% de votre pelouse est disparue sous une montagne de feuilles) et que vous êtes fan de pelouse, alors il faudrait les étaler ou les déplacer sous les buissons. Autre truc, passez lentement la tondeuse sur les feuilles pour les déchiqueter et accélérer leur décomposition.

Conclusion, il y a du pour et du contre, tout dépendamment si on a la fibre plus écologiste ou plus horticultrice… Bref, c’est une question hautement personnelle et philosophique : ramasser ou ne pas ramasser, là est la question! Suite à celle de mon chum, je lui ai plutôt proposé de boire un apéro en regardant nos belles feuilles mortes virevolter au vent. Ça lui a plu, je crois.