Le centre-ville de Granby était bondé mercredi midi, quelques heures après le coup d'envoi des festivités.

Les familles au rendez-vous pour la Fête des mascottes

Le centre-ville de Granby était bondé mercredi, alors que s'amorçait la populaire Fête des mascottes.
La plupart des enfants n'en avaient que pour les mascottes, véritables vedettes de l'événement.
Au moment du passage de La Voix de l'Est, en milieu d'après-midi, les zones de jeux gonflables étaient fort prisées des jeunes familles. 
« Elles aiment surtout les mascottes, mais les jeux gonflables, ça fait une belle attraction secondaire », estime Jean-François Ménard, venu de Sherbrooke en compagnie de sa conjointe et de leurs deux filles pour une troisième année d'affilée. 
« Nos vacances tombent toujours en même temps (que la Fête). Ça nous fait une belle activité familiale. »
M. Ménard se souciait bien peu des épais nuages qui planaient alors sur Granby. « Je dirais que c'est presque idéal. Ce matin, avec le gros soleil, les jeux étaient assez brûlants ! »
Dans la ville du Zoo, il semblait naturel de proposer au public des enclos pour animaux. Âgée d'à peine 16 mois, la petite Naomi est allée à la rencontre des chevaux et autres lamas. « J'adore les animaux et elle aussi ! », indique sa mère, Jessica. 
Visiblement, les animateurs du Club Vacances Jeunesse avaient eux aussi encerclé la date du 19 juillet sur leur calendrier. Rassemblés en petits groupes, une cinquantaine de jeunes du camp de jour granbyen déambulaient d'un kiosque à l'autre. Mais ils en avaient surtout pour les mascottes, véritables vedettes de l'événement. 
Musique et vente trottoir
Quelques attractions étaient également prévues à l'intention des ados et des jeunes adultes. Profitant de la rampe de skateboard installée devant le chantier de l'église Notre-Dame, des planchistes expérimentés multipliaient les manoeuvres et acrobaties sous les regards admiratifs de nombreux enfants. 
Les adultes pouvaient quant à eux profiter de la traditionnelle vente trottoir, des dizaines de commerçants ayant sorti leur marchandise aux abords de la rue Principale. 
Les représentants d'Atlas Amusements ont certainement trouvé leur public cible. « C'est un événement familial, donc évidemment, c'est un bon fit. Pour nous, c'est (important) d'être là », a indiqué la gérante Anne-Marie Légaré, entre deux clients. 
La culture était à l'honneur en soirée. Le groupe Men Without T et l'ensemble folklorique Les Mariniers­ sont notamment montés sur scène. Les écoles de danse granbyennes Duo et Tendanse ont aussi offert des prestations. 
L'événement se poursuit jusqu'au dimanche 23 juillet, alors qu'aura lieu le fameux défilé des mascottes. Entre-temps, la rue Principale demeurera fermée entre les rues Dufferin et Saint-Hubert, et ce, 24 heures sur 24.