Quatre adolescents âgés de 14 ans et 15 ans pourraient faire face à la justice à la suite des actes de vandalisme perpétrés au Zoo de Granby, le 11 mai dernier.

Les faits divers en bref

Vandalisme au Zoo de Granby : quatre ados arrêtés

Quatre adolescents âgés de 14 ans et 15 ans pourraient faire face à la justice à la suite des actes de vandalisme perpétrés au Zoo de Granby, le 11 mai dernier. Les policiers ont annoncé avoir arrêté le quatuor la semaine dernière. Les adolescents sont soupçonnés de s’être introduits dans l’enceinte du Zoo et de l’Amazoo. Les vandales ont ensuite commis plusieurs dommages, notamment en vidant le contenu d’un extincteur sur la façade d’un bâtiment, en lançant des objets au sol et en déchirant des toiles d’abri-soleil. Au terme de leur interrogatoire, les adolescents ont été remis en liberté et confiés à leurs parents. Des accusations pourraient être déposées contre eux en vertu de la Loi sur le système de justice pénale pour les adolescents, indique Caroline Garand, porte-parole du Service de police de Granby. Karine Blanchard

Masturbation dans un stationnement : un trentenaire arrêté à Granby

Un trentenaire qui s’est masturbé dans un endroit public a été arrêté par les policiers de Granby, vendredi matin. L’homme s’est rendu à pied dans le stationnement de La Voix de l’Est, rue Dufferin. Son comportement suspect a attiré l’attention des employés. À un moment, l’homme a baissé son pantalon et s’est masturbé. Les employés ont aussitôt alerté les policiers. Ces derniers ont procédé à son arrestation et l’ont conduit au poste. L’individu âgé de 36 ans est connu des policiers. Le Granbyen sera accusé d’avoir commis une action indécente en vertu du Code criminel. Au moment de mettre sous presse, les policiers n’étaient pas en mesure de confirmer si l’individu serait remis en liberté avec une promesse à comparaître à une date ultérieure ou s’il comparaîtrait par voie téléphonique. Karine Blanchard

À bord d’un véhicule volé, il tente de semer les policiers

Un conducteur au volant d’un camion volé qui a refusé de s’immobiliser à la demande des policiers devra faire face à la justice pour avoir provoqué une poursuite policière, à Upton, dans la nuit de jeudi à vendredi. Les patrouilleurs ont voulu l’intercepter en constatant que le véhicule était rapporté volé. Le conducteur a refusé d’obtempérer et a pris la fuite en direction de Sainte-Hélène-de-Bagot. Il a perdu le contrôle de son véhicule et a terminé sa course dans un fossé de la 4e avenue. Le conducteur âgé de 19 ans et sa passagère âgée de 17 ans ont subi des blessures mineures et ont été transportés à l’hôpital. Des enquêteurs spécialisés en reconstitution de scène d’accident se sont rendus sur place. Le conducteur fera face à des accusations de fuite et de recel. Karine Blanchard