Les faits divers en bref

Procès avorté en raison d’un décès

Le procès d’un homme de Saint-Valérien-de-Milton a pris fin abruptement au palais de justice de Saint-Hyacinthe, mardi, celui-ci ayant été retrouvé mort chez lui le matin même. Il ne s’agit pas d’une mort suspecte. Réjean Lalumière, 48 ans, faisait face à huit accusations pour des crimes à caractère sexuel commis à l’égard de deux plaignantes qui, au début des gestes reprochés, étaient âgées de 12 et 19 ans. Il avait plaidé non-coupable. M. Lalumière, qui était ouvrier de ferme et qui a déjà été à l’emploi de la municipalité de Saint-Valérien-de-Milton, était passible d’une peine d’emprisonnement maximale de 14 ans. Il avait des antécédents judiciaires de production ou de possession de drogue, de complot, de possession d’arme à feu illégale et de transport négligent d’arme à feu. Pascal Faucher

Un récidiviste de la vitesse au volant intercepté

Un conducteur au pied pesant qui n’en était pas à sa première infraction en matière de grand excès de vitesse ne pourra plus prendre le volant pour un certain temps. Les policiers de Granby ont capté jeudi matin l’automobiliste qui roulait sur la rue Dufferin, dans le secteur de l’ancien canton, à une vitesse de 100 km/h. La limite permise est fixée à 50 km/h. Le conducteur âgé de 76 ans a reçu une contravention de plus de 800 $ et 10 points d’inaptitude s’ajouteront à son dossier. L’automobiliste n’est pas au bout de ses peines. Puisqu’il en est à une deuxième infraction en pareille matière, son permis de conduire a été suspendu pour 30 jours. Karine Blanchard

Intros et vols à Saint-Pie: deux individus arrêtés

L’intervention des policiers qui ont reçu un signalement pour la présence d’un véhicule suspect dans le secteur de la rue Aurore à Saint-Pie a mené à l’arrestation de deux individus, mercredi. À leur arrivée, un homme a pris la fuite, mais il a été rapidement rattrapé. L’autre suspect a été arrêté sur place. Le duo est soupçonné de s’être introduit dans des bâtiments en annexe à des résidences du secteur et d’y avoir commis des vols. Des outils de cambriolage et divers objets qui pourraient avoir été volés ont été saisis dans leur véhicule. Le service de l’identité judiciaire de la Sûreté du Québec a d’ailleurs été mis à contribution. Un des individus arrêtés, âgé de 24 ans, a été libéré par le biais d’une promesse à comparaître tandis que son présumé complice, âgé de 25 ans, a été accusé en lien avec le non-respect d’un engagement. Les policiers poursuivent leur enquête. Ils doivent déterminer si d’autres dossiers d’introductions par effraction et vols pourraient être reliés au duo. Karine Blanchard