L'homme et la femme impliqués dans une violente collision, mercredi soir, rue Denison Ouest à Granby s'en sont tirés avec de légères blessures.

Les faits divers en bref

Plus de peur que de mal
Plus de peur que de mal pour deux automobilistes impliqués dans une violente collision mercredi soir, rue Denison Ouest à Granby. L'homme et la femme s'en sont tirés avec de légères blessures. La conductrice de la première voiture, une Granbyenne dans la cinquantaine, circulait en direction ouest vers 17 h 30.
« En voulant tourner à gauche sur le chemin Guertin, le véhicule a coupé la voie d'un autre venant en sens inverse. Après l'impact, les deux véhicules se sont retrouvés dans le fossé », raconte le lieutenant Christian Gelé, du Service de police de Granby.
Un résident de Granby, également âgé de la cinquantaine, voyageait dans la seconde voiture. Les deux automobilistes ont été transportés par ambulance à l'hôpital. Une portion de la rue Denison Ouest a été fermée durant l'opération. Les causes exactes de la collision demeuraient sous enquête mercredi soir. Jonathan Gagnon
Deux conductrices impliquées dans une collision
L'omission d'effectuer un arrêt obligatoire pourrait être à l'origine d'une collision impliquant deux véhicules survenue vers 8 h 45, mercredi matin, à l'intersection des rues Simonds et Saint-François, à Granby. Les conductrices impliquées, deux Granbyennes âgées de 42 et de 35 ans, ont subi des blessures mineures, mais elles ont refusé le transport par ambulance à l'hôpital.
Les policiers poursuivent leur enquête pour établir ce qui s'est produit. Une des automobilistes pourrait avoir omis d'effectuer son arrêt obligatoire. « Les versions sont contradictoires », explique l'agent Guy Rousseau, porte-parole du Service de police de Granby. Karine Blanchard
Trois ados arrêtés pour s'être introduits dans un garage
Les policiers de la Sûreté du Québec ont mis la main au collet de trois adolescents qui s'étaient introduits par effraction dans le garage d'une maison de la rue Church à Cowansville, mardi soir, vers 19 h 15. À leur arrivée sur place, les agents ont aussitôt arrêté trois suspects âgés de 13 à 16 ans.
Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cet événement. Les adolescents ont été confiés à leurs parents après leur remise en liberté. Ils pourraient faire face à des accusations d'introduction par effraction et de méfaits. Karine Blanchard
L'alcool possiblement en cause dans un accident
Une septuagénaire pourrait devoir répondre de ses actes au tribunal à la suite d'un accident survenu mardi soir à Farnham. Les policiers de la Sûreté du Québec sont intervenus dans la rue Principale Est, vers 18 h 50, après qu'une voiture fut entrée en collision avec un poteau d'Hydro-Québec.
La conductrice a été traitée par les paramédicaux, puis conduite à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins de Cowansville. Elle souffre de blessures mineures. Des échantillons sanguins ont été prélevés sur la septuagénaire, à la demande des policiers. Les agents la soupçonnent d'avoir conduit avec les capacités affaiblies par l'alcool. Si leurs doutes s'avèrent fondés, la dame fera face à des accusations criminelles. Karine Blanchard 
Une voiture flambe dans un fossé
Une voiture en flammes au milieu de la nuit dans la rue Mountain à Granby a nécessité l'intervention des pompiers et policiers. Richard Audet a été tiré du lit vers 4 h 15, mercredi, par les policiers venus le prévenir qu'une voiture était complètement embrasée dans le fossé situé à une centaine de pieds de sa propriété.
« Au départ, ils ne savaient pas s'il y avait quelqu'un dans la voiture ou pas, raconte le citoyen. Après avoir éteint la voiture, ils ont vu qu'il n'y avait personne à l'intérieur. » Le Service de police de Granby a ouvert une enquête. Une analyse de la scène a permis d'établir que le véhicule a effectué une perte de contrôle à basse vitesse, explique Guy Rousseau, porte-parole du corps policier.
Le véhicule, qui serait possiblement une voiture de marque Hyundai deux portes, a été complètement détruit par les flammes, ce qui complique le travail des policiers. « On tente d'identifier la provenance du véhicule », dit l'agent Rousseau, en précisant que personne ne s'est manifesté pour signaler que son véhicule avait été impliqué dans une sortie de route. Karine Blanchard