Les faits divers en bref

Il roule à 155 km/h dans une zone de 90 km/h

 Un conducteur âgé de 23 ans a appris à ses dépens que de rouler à haute vitesse peut coûter cher. Les policiers de la Sûreté du Québec l’ont capté alors qu’il filait à plus de 155 km/h dans une zone de 90 km/h, mercredi matin, dans le chemin Bricault à Farnham. Le jeune conducteur, un citoyen de Lac-Brome, a reçu une contravention de 1373 $. Quatorze points d’inaptitude seront ajoutés à son dossier de conduite. Son permis de conduire a aussi été suspendu pour une période de sept jours. Les policiers ont également procédé au remisage de son véhicule. Karine Blanchard

Les pompiers de Granby s’exercent au futur centre aquatique

Ne soyez pas surpris de voir un grand déploiement de pompiers et de véhicules du Service des incendies de Granby, jeudi soir, aux abords du chantier de construction du futur centre aquatique. Les membres de la brigade de sauvetage en espace clos participeront à une simulation, entre 18h30 et 21h30. Cette brigade intervient dans des endroits fermés, tels que des réservoirs, des fosses, des cheminées et des puits d’accès, entre autres. Cette simulation a pour objectif de maintenir les compétences des sapeurs, a précisé Simon Boutin, directeur intérimaire du Service des incendies de Granby. Karine Blanchard

Nouvelles accusations contre un hameçonneur

Huit nouvelles accusations de fraude et de bris de condition ont été déposées mercredi contre un homme de Granby déjà détenu pour hameçonnage. Antony Gilbert, 20 ans, est accusé d’avoir fraudé de nombreuses personnes en communiquant avec elles via Facebook, puis en leur demandant un retrait après avoir fait de faux dépôts dans leurs comptes. Le voleur allégué fait désormais face à 34 accusations de fraude, menaces, extorsion, port d’arme dans un dessein dangereux et bris de condition. Son enquête sur remise en liberté devait se tenir mercredi, mais cette étape a été reportée. Pascal Faucher

Attaque au couteau: les accusés comparaissent de nouveau

Deux des quatre personnes arrêtées à la suite d’une attaque au couteau survenue jeudi dernier, à Granby, ont comparu de nouveau devant le tribunal, mercredi. Jean-François Langlois Curadeau et Marc-Antoine Paulin, 19 ans, ont tenté de convaincre la cour de les remettre en liberté en attendant leur procès. Le juge Serge Champoux, de la Cour du Québec, a remis sa décision à la semaine prochaine et une ordonnance de non-publication interdit de publier les informations dévoilées lors de l’audience. En compagnie de deux mineurs, MM. Langlois Curadeau et Paulin ont été arrêtés pour avoir participé à une bagarre au cours de laquelle un homme de 37 ans a été atteint non mortellement de plusieurs coups de couteau. Ils font face à des accusations de voies de fait graves, voies de fait armées, complot, menaces et possession d’arme dans un dessein dangereux et s’exposent à une peine maximale de 14 ans de prison. Pascal Faucher