Bien qu’ils aient recueilli près de 3400 votes, les membres de Team Arctic Wings, Nicolas Robert, Anthony Landes-Forcier et Noémie Garcia, n’ont pas été retenus pour prendre part à l’aventure.

Les espoirs de Team Arctic Wings s’envolent

Après quelques jours de suspense, le verdict est tombé mardi. Finalistes au concours « Can You Make It ? » de Red Bull, le Bromontois Anthony Landes-Forcier et ses deux complices, formant Team Arctic Wings, n’ont pas été sélectionnés pour prendre le départ de l’aventure sur le Vieux Continent en avril.

Le sort de Team Arctic Wings était entre les mains d’un jury qui devait déterminer les trois équipes canadiennes (sur 12 finalistes) qui s’élanceront avec les 200 autres trios choisis à travers le globe.

Looney Loonies, un autre groupe de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), sera notamment sur la ligne de départ. « On a fait tout ce qu’on pouvait. Au moins, il y a une équipe de l’UQAM qu’on pourra supporter, alors c’est positif », a confié Anthony Landes-Forcier, étudiant en communication marketing.

Rappelons qu’au terme d’un sprint, le trio Team Arctic Wings, formé d’Anthony Landes-Forcier, Noémie Garcia et Nicolas Robert, a cumulé près de 3400 votes en quelques jours pour se tailler une place parmi les centaines d’équipes candidates à travers le pays. « On a tout donné. On n’a rien à se reprocher, a indiqué le jeune Bromontois quelques minutes après le dévoilement des participants. On a démontré une très grande détermination. On pensait avoir ce qu’il fallait pour faire partie du voyage, mais le jury en a décidé autrement. »

« Aventure unique »
L’aventure consiste à parcourir l’Europe en une semaine avec pour seule monnaie d’échange 24 canettes de boisson énergisante de la compagnie autrichienne. Ainsi, dépouillés de leurs cartes bancaires, de leur argent et de leur cellulaire personnel, les participants devront sillonner le Vieux Continent, du 10 au 17 avril, pour rallier l’arrivée à Amsterdam, aux Pays-Bas.

Les groupes seront répartis à travers l’Europe et s’élanceront dans l’inconnu à partir de cinq villes : Madrid, Budapest, Manchester, Stockholm et Rome. Durant cette épopée, les trios devront se rendre à un minimum de six points de contrôle. Pas question d’obtenir de l’argent de quelque façon que ce soit pendant le périple. Seul le troc des précieuses canettes est permis pour se nourrir, se loger et se déplacer.

Anthony Landes-Forcier ne ferme pas la porte à poser à nouveau sa candidature lors du lancement du prochain concours « Can You Make It ? » de Red Bull. « C’est évident que c’est le genre de défi qui m’attire, a fait valoir l’étudiant, qui en est à sa première année dans son programme universitaire. C’est une aventure unique. Si c’est possible qu’on essaie une deuxième fois ? On aura le temps de réfléchir à ça. »