Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La famille d’entrepreneurs a obtenu une promesse d’investissement de la femme d’affaires Isabèle Chevalier.
La famille d’entrepreneurs a obtenu une promesse d’investissement de la femme d’affaires Isabèle Chevalier.

Les dragons ont craqué pour Mon adresse civique

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Le passage de l’entreprise Mon adresse civique à l’émission Dans l'oeil du dragon a été couronné de succès. Les Granbyens Patrick Fontanals et Marjolaine Audet-Robert ont quitté le plateau avec l’engagement de l’entrepreneure Isabèle Chevalier d’acquérir 10% des parts de leur affaire pour un montant de 100 000 $.

Avant la diffusion de l’épisode de lundi soir, M. Fontanals avait relaté à La Voix de l’Est son passage sur le plateau d’enregistrement en mars dernier. Bien qu’il lui était interdit d’en dévoiler le résultat, on sentait dans sa voix que les choses s’étaient bien passées. Et comment!

Non seulement le duo et leurs deux jeunes enfants ont séduit tous les dragons, mais l’offre de Mme Chevalier correspondait en tous points à ce qu’ils espéraient obtenir. La compagnie qui, depuis deux ans, fabrique et distribue des chiffres d’adresse vendus dans une jolie boîte accompagnée d’outils d’installation, a fortement impressionné les cinq potentiels investisseurs.

«On a été présents sur le plateau environ 30 minutes, même si seulement cinq minutes ont été diffusées. Et on a reçu beaucoup d’éloges de leur part. C’était super gratifiant», raconte Patrick Fontanals.

Mardi midi, au lendemain de cette apparition télévisuelle, le jeune homme contenait difficilement sa surprise devant la réaction instantanée du public face à ses produits. En plus des 600 et quelques messages qu’il avait reçus en quelques heures, il estimait que le site transactionnel de Mon adresse civique enregistrait une commande aux 30 secondes! «C’est complètement fou, encore plus qu’on pensait.»

Même si le couple avait mis les bouchées doubles ces dernières semaines, côté production, pour être en mesure de fournir à la demande anticipée, l’inventaire de marchandise descend désormais à vue d’oeil, fait-il remarquer.

Demain le monde

Ambitieux, le duo compte maintenant sur l’appui d’Isabèle Chevalier pour concrétiser ses rêves professionnels et pousser plus loin son expertise en commercialisation. Selon M. Fontanals, depuis leur rencontre en mars, quelques discussions ont eu cours avec la fondatrice de Bio-K+, parallèlement à l’échange de documents et aux vérifications comptables d’usage.

«Les procédures sont assez longues. Mais la signature du contrat s’en vient. On s’approche du passage à l’action.»

Avec des ventes estimées à 1,3 million $ cette année, Mon adresse civique prévoit atteindre les 3 millions $ en 2022, et 6 millions $ en 2023.

«Le but, c’est d’être distribué au Canada cette année, puis aux États-Unis et partout dans le monde au cours des prochaines années.»