Les Cougars menacent les Inouk

Les Cougars de Sherbrooke ont lancé un sérieux avertissement aux Inouk, dimanche après-midi: non, ils ne laisseront pas les Granbyens se sauver avec le championnat de la section Perron-Burrows sans auparavant se battre jusqu'à la fin.
Au Complexe Thibault-GM, les Cougars ont infligé un franc revers de 5-1 aux Inouk. Ce faisant, les représentants du Collège Champlain se rapprochent à deux points des joueurs de David Lapierre, qui subissaient ainsi une première défaite après six victoires.
«Nous n'avons pas joué un grand match, a simplement expliqué Lapierre. En fait, les Cougars ont clairement été meilleurs que nous et ils méritaient la victoire.»
L'excellent Janick Asselin a fait très mal aux Inouk, lui qui a marqué trois buts, ses 36e, 37e et 38e de la saison, le dernier étant inscrit en désavantage numérique.
Jason Crack, avec son 29e, a assuré la timide réplique des Inouk.
Les Cougars ont dominé 42-34 au chapitre des tirs au but. Alex Leclerc a été excellent, mais Charles-Étienne Martin n'a rien à se reprocher.
Les Inouk ont encore deux rendez-vous face aux Cougars cette saison, les deux à Granby (le 28 février et le 7 mars). Leur fiche est d'un gain et deux défaites contre les hommes de Pascal Rhéaume jusqu'ici.
Les Inouk n'ont plus que six matches à leur agenda, un de plus que les Cougars. Ils disputeront leur prochaine rencontre à Terrebonne, vendredi. La partie en question pourrait marquer l'entrée en scène de Steven Mercier.
Couverture complète du match dans La Voix de l'Est de lundi.