Louis-Albert Lalumière, Olivier Houle et Louis-Étienne Jolin, les trois associés de la start-up granbyenne Les Coffrages Isolants.com, ont été retenus dans le top 3 mondial du concours international ICF Builder Awards pour leur bâtiment de multilogements de 33 portes construit sur la rue Gatien, à Granby.
Louis-Albert Lalumière, Olivier Houle et Louis-Étienne Jolin, les trois associés de la start-up granbyenne Les Coffrages Isolants.com, ont été retenus dans le top 3 mondial du concours international ICF Builder Awards pour leur bâtiment de multilogements de 33 portes construit sur la rue Gatien, à Granby.

Les Coffrages Isolants .com: une start-up de Granby dans le top 3 mondial

Les Coffrages Isolants.com, une start-up granbyenne, a été retenue dans le top 3 mondial de la catégorie «Multilogement» de l’ICF Builder Awards, un concours international dans la construction en coffrage isolant de béton, dont la finale aura lieu à Las Vegas.

Les trois associés ayant fondé l’entreprise, Louis-Étienne Jolin, Louis-Albert Lalumière et Olivier Houle se rendront ainsi au Nevada, le 5 février 2020, afin de découvrir la place qu’ils occupent sur le podium.

«On est une start-up partie de zéro. Aujourd’hui, nos trois maisons sont en coffrages isolants. Jamais un de nous trois n’aurait pu s’imaginer qu’on serait dans le top 3 mondial deux ans plus tard», laisse tomber Louis-Étienne Jolin.

Créée en janvier 2017, l’entreprise Les Coffrages Isolants.com se spécialise dans la construction de bâtiments en produits de coffrages isolants, soit des murs formés de polystyrène amovible dans lesquels on coule du béton. «Ce sont des procédés hors-normes qui auraient avantage à être connus», mentionne M. Jolin, un des jeunes membres du trio d’associés.

Le projet des Coffrages Isolants.com présenté au concours est l’immeuble de 33 logements situé sur la rue Gatien, à Granby. Des logements qui ont d’ailleurs tous été loués dans le temps de le dire, dû aux nombreuses qualités du bâtiment.

Les produits de coffrages isolants offrent des avantages non négligeables du côté de la durabilité, de l’efficacité énergétique, de l’insonorisation et de l’économie de coûts.

Économies et bénéfices

En effet, ce produit de construction offre des avantages non négligeables du côté de la durabilité, de l’efficacité énergétique, de l’insonorisation et de l’économie de coûts.

D’abord, contrairement aux ossatures de bois qui ont une durée de vie de 50 à 100 ans, les murs en coffrages isolants durent, eux, éternellement, affirme Olivier Houle, un autre associé qui a obtenu une subvention de Granby Industriel pour sa licence d’entrepreneur.

«C’est pourquoi notre idée de logo était les pyramides», précise-t-il.

«L’idée de la construction durable est beaucoup plus implantée ailleurs dans le monde qu’au Québec, dont l’économie est intimement liée à l’industrie du bois», ajoute-t-il.

D’ailleurs, en Californie, à partir de 2021, plus aucune structure de bois ne sera assurable à cause des feux de forêt, indique M. Houle. Les bâtiments en coffrages isolants, eux, sont complètement incombustibles. Donc, pas besoin de gicleurs ni d’inspection de ceux-ci, ce qui permet une importante économie de coûts, surtout au niveau des assurances.

En plus d’être anti-vermines, ce type de construction se place également comme une solution significative pour prévenir les dommages liés aux inondations et à l’infiltration d’eau.

«[La maison] se trouve sur une membrane d’étanchéité sans aucune matière organique, comme le bois, qui peut pourrir. Rien ne passe», explique M. Houle.

Au niveau des coûts d’une telle construction, pour une maison unifamiliale, par exemple, il faut ajouter de 5000 à 10 000$ de plus par tranche de 100 000$. Donc, le coût à la sortie est plus élevé, mais grâce aux économies de chauffage, d’assurances et de main-d’oeuvre, il est possible de rentabiliser sa maison en seulement cinq ans, assure Louis-Étienne Jolin.

Au niveau de la conception, ces murs modulaires offrent de multiples possibilités. «Ce sont des blocs Lego! Nous, on assemble nos blocs et, par la suite, on vient couler le béton à l’intérieur. Il n’y a aucune ossature de bois», indique Olivier Houle.

Lego et méthodologie

Au niveau de la conception, ces murs modulaires offrent de multiples possibilités. «Ce sont des blocs Lego! Nous, on assemble nos blocs et, par la suite, on vient couler le béton à l’intérieur. Il n’y a aucune ossature de bois», ajoute M. Houle.

Le produit IntegraSpec, avec lequel ils ont construit le multilogement de 33 portes à Granby, est unique. Non seulement il contient le polystyrène le plus dense, mais c’est le seul produit sur le marché avec des panneaux indépendants.

«Quand les constructeurs travaillent et doivent changer de direction, ils ne sont jamais pris à couper dans les panneaux avec des éléments métalliques. On est aussi en mesure de mettre une feuille de gyproc et de visser directement dans les bandes du panneau.»

C’est ce qui a d’ailleurs distingué Les Coffrages Isolants.com des autres concurrents au concours ICF Builder Awards: la méthodologie de travail.

«Un des gros avantages de cette construction, c’est l’exécution. C’est rapide au niveau du montage. Ensuite, au niveau du Code du bâtiment, il y a plusieurs étapes pour sceller une coquille, pour avoir l’isolation et empêcher l’infiltration d’air ou d’eau. Le Code du bâtiment est très pointilleux sur la qualité énergétique. Nous, l’avantage, c’est qu’on fait six étapes en une, ce qui fait qu’il y a très peu de marges d’erreur», détaille M. Houle.

De plus, les constructeurs ont travaillé en plein hiver, ce qui peut parfois poser problème avec des structures de bois. «Durant le projet, il est tombé cinq mètres de neige!», rapporte M. Jolin.

«Quand on a participé au concours, ça faisait partie des éléments importants au niveau du pointage. De quelle façon on a travaillé le produit, et les conditions dans lesquelles le bâtiment a été construit.»

Les trois associés ont maintenant bien hâte à l’année prochaine question d’apprendre enfin la place finale qu’ils occuperont à cet important concours international.

Pour plus d’information sur le projet gagnant et leurs constructions en cours, visitez lescoffragesisolants.com.